по-русски
StartseiteA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLinks

Kontakt

Zufälliges Wort

Putain de Scheiße
Putain de Scheisse!
das Buch


Hat das Wörterbuch Ihnen gefallen ? Ihre Spende hilft, die Webseite online zu halten:


Facebook


Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Allemand-français
Argot-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

V

vache f [vaʃ]

Bulle, Polizist.

Frénétiqu’ l’une d’elles attache
Le vieux maréchal des logis
Et lui fait crier : « Mort aux vaches,
Mort aux lois, vive l’anarchie ! »

(Georges Brassens, Hécatombe, 1953)

vachement Adv [vaʃəmɑ̃]

Viel, sehr.

Qui vole un bœuf est vachement musclé !

(Chaval)

vadrouiller v [vadʁuje]

Herumbummeln.

Je m’en vais vadrouiller en Europe de l’Est.

Ich werde durch Osteuropa bummeln.

(amour-infantile @ blogspot.com, 08/2010)

vagues [vag]

Taschen.

Je planque les documents dans mes vagues et nous redécollons.

(San-Antonio, Fleur de nave vinaigrette, 1962)

valoche f [valɔʃ]

Koffer.

A J-2 du grand départ pour le soleil catalan, je suis en pleine préparation de ma valoche.

Zwei Tage vor meiner Abfahrt in die katalonische Sonne bin ich voll im Packen meines Koffers.

(Catcat @ catcatetsondressing.com, 06/2010)

valseur m [valsœʁ]

Hintern, Arsch.

Que, toi, tu restes avec le valseur soudé à une chaise, ça se comprend... Mais c’est l’autre endoffé, là-bas, qui m’intrigue... À son âge, c’est pas normal !

Dass Du mit dem Arsch auf dem Stuhl bleibst leuchtet noch ein... Aber der Flachwichser drüber bringt mich ins Grübeln... In seinem Alter ist das nicht normal!

(San-Antonio, Du poulet au menu, 1958)

valseuses f [valsøz]

Eier, Hoden.

Pour n’être absolument pas conforme aux règles du noble art, dans la vie de tous les jours, le coup de genou ou le coup de pompe dans les valseuses suivi d’un bon direct au menton reste toujours d’une grande efficacité.

(Ch. Sorlier, Mémoires d’un homme de couleur, 1985)

vanne f [van]

Witz, Verarschung.

Autre moyen de reconnaître un junior d’un senior : le junior dit des blagues drôles qui ne font rire personne, alors que le senior sort des vannes pas drôles qui font rire tout le monde.

Eine andere Möglichkeit einen Junior von einem Senior auseinander zu halten: der Junior erzählt lustige Witze, auf die keiner lacht, wogegen der Senior nicht lustige Witze erzählt, zu denen alle lachen.

(Frédéric Beigbeder, 99 francs, 2001)

vanné Adj [vane]

Geschlaucht, müde.

Tous ces oisifs dangereux, décavés ou vannés qui sacrifient jusqu’à leur dernier sou pour s’afficher à la porte d’un café.

(Flévy d’Urville, Les Ordures de Paris, 1874)

vanner v [vane]

Verarschen.

Tout le monde se fait vanner la différence c’est que les autres répondent plutôt que de se plaindre. C’est de bonne guerre.

(melar @ footchball.com, 04/2011)

vautrer (se ~) v [sə votʁe]

Hinfallen.

D’accord une moto ne se plante jamais toute seule, mais ça serait intéressant de faire remarquer qu’un motard peut se vautrer à cause d’un autre véhicule.

Einverstanden, ein Motorrad baut nie alleine einen Unfall, aber es wäre interessant zu bemerken, dass ein Motorradfahrer sich wegen eineml anderen Fahrzeug lang machen kann.

(Arnaud @ fubiz.net, 09/2010)

veau m [vo]

Langsames, schwerbewegliches Fahrzeug („Kalb“).

Volvo : Vol quand tu l’achete, veau quand tu roule avec !

(Anthony Kavanagh, 2008)

veinard m [vɛnaʁ]

Glückspilz.

Et pour les petits veinards qui habitent pas loin de Château-du-Loir, dans la Sarthe, une visite à la bibliothèque municipale s’impose.

Und für alle Glückspilze, die unweit von Château-du-Loir, im Département Sarthe, wohnen, ist ein Besuch der Gemeindebibliothek Ehrensache.

(Frédéric Prilleux @ blogspot.com, 09/2010)

veine f [vɛn]

Glück.

Une chose qui invite surtout les grisettes à descendre dans la rue, ce sont les histoires de veines étonnantes que leur narrent les vieilles femmes.

(Les Pieds qui r’muent, 1864)

vénard m [venaʁ]

Glückspilz. S. veinard.

Quinito est un gros vénard !

(x-quiiniito @ skyrock.com, 06/2009)

vénère Adj [venɛʁ] (verlan)

Gereizt, verärgert, aufgebracht. Verlan von énervé.

Ils doivent être vénère, coder pendant des semaines et ne pas être payé au final !

Die müssen wohl sauer sein, wochenlang zu programmieren und am Ende nicht bezahlt zu werden!

(Rand0m @ mac4ever.com, 04/2010)

vent (se prendre un ~) m [sə pʁɑ̃dʁ œ̃ vɑ̃]

Ein Korb erhalten, ignoriert werden.

Voilà j’en ai marre de me prendre toujours des vents par les filles, ça me saoûle même si j’ai que 17 ans.

(marschall88 @ doctissimo.fr, 11/2005)

ver (tuer le ~) m [tye lə vɛʁ]

Auf nüchternen Magen Schnaps oder Wein trinken („den Wurm töten“).

Fi donc ! s’écria le capitaine, mauvaise habitude ! Il ya quatre heures que je suis debout, moi ; j’ai déjà cassé une croûte et bu un doigt de cognac pour tuer le ver.

(Émile Souvestre, Sous la tonnelle, 1859)

verlan m [vɛʁlɑ̃] (verlan)

Verlan, Argot, bei dem die Silben in umgekehrter Reihenfolge gesprochen werden.

Moi, ce que je veux du jeune musulman, quand il est français, c’est qu’il aime son pays, c’est qu’il trouve un travail, c’est qu’il ne parle pas le verlan, qu’il ne mette pas sa casquette à l’envers.

Was ich vom jungen Moslem erwarte, wenn er Franzose ist, ist daß er sein Land liebt, Arbeit findet, nicht in Kanakensprache redet, seine Mütze nicht falschrum trägt.

(Nadine Morano, secrétaire d’État chargée de la Famille et de la Solidarité, 12/2009)

verni (être ~) Adj [ɛtʁ vɛʁni]

Glück haben.

Il est verni, cette saison, le public du Prado. D’ordinaire, il lui fallait attendre la troisième journée de championnat pour voir ses favorites évoluer sur leur parquet. Là, c’est dès le deuxième match amical que sonne l’heure des retrouvailles.

(Hervé le Fellic @ leberry.fr, 09/2011)

vert Adj [vɛʁ]

Verdrossen, enttäuscht.

Résultat, cela m’a coûté le prix de la location pour 15 jours soit 2000 F de l’époque, + deux franchises de 3500 francs soit en tout 9000 francs, j’étais vert ! Je n’ai plus jamais rien loué.

(Le grand Chef @ blogspot.com, 07/2010)

vert-de-gris m [vɛʁ də gʁi]

Landser, Deutscher Soldat aus dem 2. Weltkrieg, Anspielung auf die Uniformsfarbe (dem Grünspan ähnlich).

Si mon sens de la psychologie n’est pas trop déficient, vous ne tenez pas du tout à rencontrer des vert-de-gris et, de plus, vous ne savez pas où aller.

(San-Antonio, Du plomb dans les tripes, 1953)

verte f [vɛʁt]

Absinth („die Grüne“).

J’ai l’habitude de peindre avec la compagnie d’un verre de verte.

Ich habe mir angewöhnt in Begleitung eines Glases Absinthe zu malen.

(Cuiller Tour Eiffel @ heureverteforum.com, 01/2010)

veuve f [vøv]

Die Guillotine (veraltert), wörtlich „die Witwe“.

Dis-moi, menin de monseigneur le bourreau, gouverneur de la veuve (nom plein de terrible poésie que les forçats donnent à la guillotine)...

(Honoré de Balzac)

veuve poignet (aller chez la ~) f [ale ʃe la vøvə pwaɲɛ]

Onanieren („zur Witwe Handgelenk gehen“).

Au fait cela ne doit pas t’arriver souvent de faire dégorger ton poireau sans la « veuve poignet ».

(Tibere2 @ forums.france2.fr, 12/2007)

viander (se ~) v [sə vjɑ̃de]

Auf die Fresse fallen, stürzen, einen Unfall haben.

À la limite, je veux bien admettre un vague intérêt quand une dinde à permanente vient à Paris se viander sous un tunnel, ça fait un beau fait divers et ça fait bosser les photographes.

Zu guter Not kann ich etwas entfernt interessantes darin sehen, wenn ein Perlhuhn mit Dauerwelle nach Paris kommt, um in einem Tunnel abzukacken, das ist eine schöne Meldung und gibt den Fotografen was zu tun.

(Serge Lacroix @ blogspot.com, 04/2011)

vibure f [vibyʁ]

Geschwindigkeit.

Le commissaire décroche son bigophone. Il jacte à toute vibure, en élevant le thon au biberon. Le branle-bas de combat est décrété.

(San-Antonio, Salut mon pope !, 1966)

vieux m [vjø]

Alter, Vater.

Denis Vitoux : C’est comme les gens qui font l’amour sans protection, eux aussi veulent se sentir libre...
cello : Ton vieux il aurait bien fait d’en mettre une, tu polluerais pas ce forax avec tes conneries et tes fausses peurs, ducon.

(fr.soc.alcoolisme, 06/2004)

Viltouze (la ~) f [la viltuz]

La Villette, Stadtteil von Paris.

C’était la réunion d’tous les brochets d’ Pantruche : y avait les ch’vennes de Bell’ville, les lacromuches de la Viltouze, les gros fish de l’École, jusqu’aux sous-barbes du Latin.

(Aristide Bruant, L’argot au 20e siecle, dictionnaire français-argot, 1905)

vinasse f [vinas]

Schlechter, billiger Wein.

« Plus jamais ça ! » dit l’alcoolique à la gueule enfarinée, un lendemain de cuite... tout en vérifiant que son stock de vinasse lui permettra de passer la journée.

„Nie wieder!“ sagt der Alkoholiker mit Kater am morgen danach... dabei überprüft er, das er genug Wein hat, um den Tag zu überbrücken.

(lutopick.fr, 07/2011)

vingt-deux ! Interj [vɛ̃t-dø!]

Achtung! („zweiundzwanzig“).

Vingt-deux ! V’là les flics !

Achtung! Die Bullen kommen!

violon m [violɔ̃]

Polizeizelle („die Geige“).

Ouf ! Sur le coup j’ai eu peur que vous ayez dû récupérer notre ami saxophoniste au violon ! Cela aurait été bizarre de voir un sax en taule !

(un citoyen @ michel-delebarre.fr, 11/2007)

vioque Adj [viok]

Alt (von vieux). Als Eigenwort: Alter, Alte.

Elle est exquise, cette petite vioque. Un bijou.

Diese kleine Alte ist einfach Exquisit. Ein Juwel.

(San-Antonio, Al Capote, 1992)

virer v [viʁe]

Feuern, rausschmeißen, entfernen.

J’écris ce livre pour me faire virer. Si je démissionnais, je ne toucherais pas d’indemnités.

Ich schreibe dieses Buch, damit sie mich feuern. Würde ich kündigen erhielte ich keine Abfindung.

(Frédéric Beigbeder, 99 francs, 2001)

viser v [vize]

Angucken, hinschauen.

Vise un peu les lacets mec ! Vise les lacets !

Guck dir mal die Schnürsenkel an, Junge! Guck die Schnürsenkel an!

(Dr. Morisset @ drmorisset.com, 09/2010)

vit m [vi]

Penis (literarisch).

Rien n’échappait à son vit glorieux.

(Le plaisir des dieux, chanson)

voiles (mettre les ~) f [mɛtʁ lɛ vwal]

Verduften, abhauen.

Attention les poteaux ce soir on met les voiles,
Attachons bout à bout nos jolis draps de toile,
C’est l’moment de montrer qu’on est les rois du sport,
On était bien soignés mais on est mieux dehors.

(Les frères Jacques, Tango interminable des perceurs de coffre-fort)

volaille f [volaj]

Bullerei, Polizei. Standartsprachlich Geflügel (da poulet, Huhn, Polizist bedeutet).

La volaille s’est amenée et ç’a été la fête à Neu-Neu dans la baraque.

(San-Antonio, À tue… et à toi, 1956)

Presque arrivée aux abords de la prison, la foule dévie une dernière fois pour passer aux abords du commissariat local, et pour faire courir une dernière fois la volaille qui a les plus grandes difficultés à mettre en place son dispositif.

(ZipionLive @ desobeissance-civile.be, 10/2010)

vrille f [vʁij]

Lesbe (veraltert).

— Ah ! parbleu ! ce n’est plus comme de mon temps. Mais il y a encore de la sœur. C’est vrai qu’autrefois il y avait moins de vrilles.

— Ach! Mein Gott! Es ist nicht mehr wie zu meiner Zeit. Habe es gibt noch Mädels. Wobei es früher weniger Lesben gab.

(Jean Lorrain, La maison Philibert, 1904)

vtff Abk [ve.te.ɛf.ɛf]

Abkürzung der Redewendung va te faire foutre („Fick Dich, leck mich am Arsch“).

Sans déconner faire grève c’est cool, faire chier les autres c’est pas très « démocratique » et si après on me sort « on se bat pour toi pauvre con » je répondrais gentillement VTFF je sais me débrouiller tout seul.

(Delva @ wefrag.com, 10/2010)


Putain de Scheisse! das BuchFacebook