по-русски
StartseiteA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLinks

Kontakt

Zufälliges Wort

Putain de Scheiße
Putain de Scheisse!
das Buch


Hat das Wörterbuch Ihnen gefallen ? Ihre Spende hilft, die Webseite online zu halten:


Facebook


Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Allemand-français
Argot-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

G

gabelou m [gabəlu]

Zöllner.

Bras-Rouge est contrebandier... il s’en vante au nez des gabelous.

Bras-Rouge ist ein Schmugler... er prahlt damit vor den Zöllnern.

(E. Sue)

gadin m [gadɛ̃]

Sturz, Fall.

Heureusement que tu n’as pas été déséquilibré, j’ose pas imaginer le gadin.

(FhB @ club-scootergt.com, 10/2010)

gadjo m [gad;ʒo]

1. Nicht Zigeuner; 2. Typ, Kerl. Aus dem Romani gadjo, Bezeichnung für nicht Romas. Das weibliche Gegenstück lautet gadji.

Personne ne bouge, ils demeurent sur leurs gardes
Tendus, au cas où un gadjo les regarde de travers.

(IAM, L’enfer, 1997)

gaffer (se ~) v [sə gafe]

Etwas merken oder vermuten.

Par ailleurs, pardon, mais il se gaffait pas du coup ? Vraiment ?

Nebenbei, entschuldigung, hat er echt nichts davon erwartet? Wirklich?

(Lisette @ authueil.org, 07/2008)

gagneuse f [gaɲøz]

Prostituierte.

Le Sunset Boulevard en question mesure cent kilomètres de long ! Une gagneuse qui aurait à cœur de tout l’arpenter, se farcirait la distance Lyon-Grenoble, ce qui serait mauvais pour ses talons aiguilles !

Fraglicher Sunset Boulevard ist hundert Kilometer lang! Eine Asphaltantilope, die ihn ganz ablaufen möchte würde die Strecke von Lyon bis Grenoble hinter sich bringen, was schlecht für ihre Stöckelschuhe wäre!

(San-Antonio, Al Capote, 1992)

galère f [galɛʁ]

Plagerei, schwierige Situation, heikle Lage.

L’amour c’est un peu la galère, mais il y fait bon ramer.

(Richard Gotainer, Trois vieux papis, 1982)

galérer v [galeʁe]

Es schwer haben, sich ohne angemessene Gegenleistung abrackern müssen.

Donc pendant ce temps là, pour aller sur mon lieu de travail, je galère en transport parce qu’il y a aucun de nos énarques qui a pensé à étendre le RER E jusqu’à la Défense par exemple.

In der Zwischenzeit, um zu meiner Arbeit zu gelangen, muß ich mich im ÖNV durchkämpfen, weil keiner unserer Planer-Eliten die Idee hatte, den RER E bis La Défense zu verlängern.

(El Camino @ blogspot.com, 07/2010)

galimafrage m [galimafʁaʒ]

Essen, Nahrungsaufnahme.

On achève la journée par un solide galimafrage.

(San-Antonio, Bérurier au sérail, 1964)

galimafrer v [galimafʁe]

Fressen, futtern.

Arrête de galimafrer ! Tu n’auras plus faim pour souper.

(Georges Straka , Travaux de linguistique québécoise, 1975)

galoche f [galɔʃ]

Kuß.

Moi, ça m’énerve de voir des couples se rouler des galoches devant tout le monde. Mince, y a un minimum de retenu !

Mich nervt es zusehen zu müssen, wie Pärchen sich in aller Öffentlichkeit abknutschen. Verdammt, man kann ein Mindestmaß Zuückhaltung haben!

(ginie94380 @ aufeminin.com, 08/2005)

galocher v [galɔʃe]

Küssen, züngeln.

Y’a pas plus tard qu’une semaine, j’étais dans un bar avec des amis, et voilà que derrière eux, un couple ayant la vingtaine se met a se galocher et plus si affinités (et affinités il y avait !).

(RaDe @ blogspot.com, 03/2008)

galure m [galyʁ]

Hut.

La vie c’est pas de la confiture,
Disait l’Arthur,
C’est dur,
Des fois j’en mangerai mon galure.

(Richard Gotainer, Trois vieux papys)

galurin m [galyʁɛ̃]

Hut.

Guignol et Gnafron ont traversé deux siècles sans modification majeure ; le premier avec sa tête de gentil, ses fossettes, sa redingote marron de domestique, sa petite tresse et son bonnet plat ; le second, pif et joues écarlates, bouche édentée, galurin de traviole et tablier de savetier.

(René Solis, Libération, 18/12/2007)

gamberge f [gɑ̃bɛʁʒ]

Überlegung.

Vivement la gamberge à transistor, communicable spontanément, direct d’une cervelle à une autre. Bien sûr, on aura des mauvaises surprises, mais comme gain de temps, pardon, tu permets.

(San-Antonio, Un os dans la noce, 1974)

gamberger v [gɑ̃bɛʒe]

Überlegen, denken.

Je me suis mis à gamberger (...) je tirais une goulée de pipe, j’éclusais une gorgée de gin; ça aidait beaucoup à la méditation.

Ich begann zu grübeln (...) ich zog einen Schluck von der Pfeife und spülte einen Schluck Gin hinunter; das half viel bei der Meditation.

(Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953)

gambette f [gɑ̃bɛt]

Bein.

Regardez les majorettes passer
Elles z’ont pas un poil de trop sur les gambettes
Elles défilent au pas cadencé
En faisant gonfler leur chemisette.

(Pierre Perret, Les majorettes, 1974)

gambiller v [gɑ̃bije]

Tanzen.

Sur quel panard tu gambilles, dans ce cas, San-A. ?

(San-Antonio, Emballage cadeau, 1972)

gambilleuse f [gɑ̃bijøz]

Tänzerin.

— Eh bien, c’est dans ce sens-là que je parler. Il a eu des réactions, Maresco, en voyant qu’on démolissait ses gambilleuses ?

(San-Antonio, Bas les pattes, 1954)

gamelle f [gamɛl]

1. Sturz, Fall; 2. Karre, Auto; 3. Kuß.

Tony et Bertrand, vous avez qu’à vous rouler une gamelle tout de suite, comme ça on est sûr que ça sera pas sur la photo !

Tony und Bertrand, ihr könnt am besten jetzt gleich knutschen, dann sind wir zumindest sicher, dass es nicht auf dem Foto sein wird!

(Jean-Marie Bigard, La photo de mariage)

gameller (se ~) v [sə gamele]

Fallen, stürzen.

Soyez patients, ce n’est qu’un mauvais moment à passer, et puis c’est toujours rigolo de voir des gens se gameller en glissant sur des flocons, qu’ils soient d’avoine ou non, j’en ai fait l’expérience samedi matin. Vraiment rigolo.

(Le libraire en question @ leslibreairessecachentpourmourir.com, 02/2010)

gapette f [gapɛt]

Mütze.

Cinquante balais c’est pas vieux,
Qu’est-c’qu’y va faire de son bleu,
De sa gamelle, de sa gapette ?
C’est toute sa vie qu’était dans sa musette.

(Renaud, Son bleu, 1994)

gargane f [gaʁgan]

Gurgel, Hals.

Pour me réconforter, un de ses compagnons me file un coup de genou dans les joyeuses, et, instantanément, mon cœur me remonte dans la gargane, sans doute parce que je l’avais placé trop bas !

(San-Antonio, Au suivant de ces messieurs, 1957)

gastos m [gastos]

Restaurant.

Après le gastos nous croisions dans un bar le pote Hulk qui tapait le carton en compagnie de copines.

Nach dem Restaurant haben wir in einer Bar den Kumpel Hulk gesehen, der gerade in Begleitung von Freundinnen Karten spielte.

(Picus Baljan @ over-blog.com, 11/2010)

gâterie f [gɑtəʁi]

Fellatio.

Ça fait un an et demi que je fantasme sur mon collègue de bureau. Je lui tends un petit gâteau en le bouffant des yeux. Mon « Tu veux une petite douceur ? » s’est transformé, au sortir de ma bouche, en « Tu veux une petite gâterie ? »

(VDM, 07/2010)

gaufrer (se ~) v [sə gofʁe]

Hinfallen.

D’ailleurs pour parler de jeu, les Blacks jouent toujours de la même manière qui les conduit inévitablement à se gaufrer au moment où il faut. Si ça continue ils vont se forger une réputation de champions du monde des matchs amicaux...

(Olivier 0033 @ fr.rec.sport.rugby, 08/2004)

gaule f [gol]

Latte, Erektion („Rute, Stange“).

Pisser quand t’as la gaule le matin c’est comme les frappes chirurgicales de l’armée américaine en Irak.

Mit einer Morgenlatte pinkeln ist so genau wie die chirurgischen Eingriffe der amerikanischen Armee im Irak.

gaulé Adj [gole]

Gebaut, geformt.

Faut etre super bien gaulée pour se trouver belle en lingerie.

Man muß super gut gebaut sein, um sich in Unterwäsche hübsch zu finden.

(Princesselila7 @ aufeminin.com, 07/2004)

gauler v [gole]

Klauen.

D’ailleurs, chais pas si parmi vous, y’en a un qui connaît un zig’ qui bosse chez Apple et qui peut m’en gauler un en loucedé...

(Gabi @ over-blog.com, 12/2007)

gauler (se faire ~) v [sə fɛʁ gole]

Erwischt werden.

Par exemple vous avez un secrétaire d’Etat, un certain Monsieur Blanc : il s’offre 12.000 € de cigares, tous les mois il envoie son chauffeur les acheter et c’est le contribuable qui paye ! Et quand il sent qu’il va se faire gauler, parce qu’un journal satirique va sortir l’affaire, il rembourse 3.000 €, c’est une vraie crapule !

Zu Beispiel haben sie einen Staatssekretär, ein bestimmter Monsieur Blanc: er gönnt sich für 12.000 € Zigarren, jeden Monat schickt er seinen Fahren sie kaufen und der Steuerzahler zahlt! Und wenn er spürt, dass er bald erwischt wird, weil eine satirische Zeitung die Sache öffentlich machen will, erstattet er 3.000 € zurück, das ist ein echter Halunke!

(Stéphane Guillon, 2010)

gazier m [gazje]

Typ, Kerl.

Cher ange gardien, ne joue pas au con ! J’entends déjà les pas des gaziers qui se rapprochent.

(San-Antonio, Baisse la pression, tu mes les gonfles !, 1988)

gerbe f [ʒɛʁb]

Ekel, Übelkeit.

Dans sa piaule, c’est l’boxon et ça lui fout la gerbe !

(Renaud, Baston !, 1980)

gerber v [ʒɛʁbe]

1. Kotzen, erbrechen;

Y a même des flics qui me saluent,
Qui veulent que j’ signe dans leurs calots.
Moi j’ crache dedans, et j’ crie bien haut
Qu’ le bleu marine me fait gerber,

(Renaud, Où c’est qu’j’ai mis mon flingue ?, 1980)

2. Abhauen, verduften.

On s’apprêtait à gerber, moi, Berthe, Alfred et Marie-Marie, et j’avais peur qu’il s’agissasse d’un boulot, un temps pestif.

Wir waren im Begriff zu verduften, ich, Berthe, Alfred und Marie-Marie, und ich befürchtete, dass es sich um eine unpassende Arbeit handelt.

(San-Antonio, Ça mange pas de pain, 1970)

gerce f [ʒɛʁs]

Schikse, Mädel.

Une gerce, il ne suffit pas qu’elle soit jolie.

Für eine Tussi reicht es nicht aus nur hübsch zu sein.

(San-Antonio, Emballage cadeau, 1972)

gicler v [ʒikle]

Abhauen, verduften, sich aus den Staub machen, abserviert werden.

Il a bossé pendant un an en solo sur le storyboard et au bout du compte ce qu’il avait fait était pas mal d’un point de vue graphique mais complètement inutilisable sur le plan technique... un vrai bordel. Bref il a giclé et n’est plus du tout sur le projet.

(Den X @ catsuka.com, 03/2011)

gigot à l’ail m [ʒigo a laj]

Sapphismus.

Après, je comprends qu’elle est complètement « gigot à l’ail » et qu’elle vit avec une copine.

Danach verstehe ich, das sie völlig lesbisch ist und mit einer Freundin zusammen wohnt.

(G. Proton @ over-blog.com, 06/2010)

gigots pl [ʒigo]

Schenkel.

Je vais lui beurrer la gousse d’ail lorsqu’elle aura écarté les gigots !

(cyberpunk @ doctissimo.fr, 05/2007)

giries pl [ʒiʁi]

Lüge.

Oh, écoute, Pétassine, tu n’amuse plus qui que ce soit, avec tes giries.

Ey, hör mal, Dummerchen, dich und deine Geschichten findet hier keiner mehr lustig.

(Marc Dufour @ qc.politique, 01/2001)

gisquette f [ʒiskɛt]

Frau, Mädchen.

Est-ce que cette gisquette a vraiment l’air d’une grue, ou est-ce que je suis une vieille réac rabat-joie et pudibonde, voire peut-être jalouse ?

(Madame de K @ canalblog.com, 10/2010)

gland m [glɑ̃]

Typ, Macker, Wichser.

Je me croyais chêne, je n’étais qu’un gland.

(Frédéric Dard)

glander v [glɑ̃de]

Rumhängen, die Zeit nutzlos vertreiben.

C’est l’histoire de Dorin, le roumain SDF sans-papiers. Comme tout démuni, c’est un épicurien. Il fume, il boit, il glande.

Es ist die Geschichte von Dorin, dem rumänischen Obdachlosen ohne Papiere. Wie jeder Mittelloser ist er ein Genießer. Er raucht, trinkt, hängt rum.

(Mathis Up Bloater @ lemmingways.com, 12/2009)

glandeur m [glɑ̃døʁ]

Gammler, Wichser.

Votre productivité au travail ou en stage : glandeur ou bosseur ?

(devil may cry @ hardware.fr, 04/2006)

glandouiller v [glɑ̃duije]

Herumlungern, müßig sich die Zeit vertreiben.

Et oui nous sommes plusieurs sur le forum à nous ennuyer ferme au travail. C’est pas qu’il n’y en a pas c’est qu’on prefere glandouiller et que finalement la glandouille c’est ennuyant et presque autant que le boulot... Sachant que les postes de travail sont souvent bridés que proposez vous de faire pour glandouiller au boulot sans que cela ne se remarque ?

(heishiro @ limpers.com, 10/2010)

glandu m [glɑ̃dy]

Kerl, Typ (abwertend).

Vous connaissez Daeninck, petit ecrivain de petits polars ? Eh bien ce glandu veut nous donner des leçons de morale.

(Destouches @ voila.fr, 03/2010)

glaoui pl [glawi]

Eier, Hoden. Aus dem nordafrikanischen Arabischen (قلوي qlawī, meine Hoden).

Un bon coup de latte dans les glaouis et on ne le reverra plus...

Ein guter Tritt in die Eier und wir sehen ihn nicht mehr wieder...

(Pep @ xave.org, 09/2009)

glauque Adj [glok]

Düster, suspekt, widerlich.

Une banque, après la fermeture. Le soir est tombé. Un gardien est resté, seul, à l’intérieur. Seul ? Non. Un écran l’accompagne, un écran de télévision qui diffuse ses images glauques de telenovelas, à longueur de soirée. Histoire de renforcer l’atmosphère tout aussi glauque de la salle déserte.

(Jean-Luc Crucifix @ wordpress.com, 03/2011)

glave m [glav]

Spucke.

Laisse filer entre ses lèvres un glave visqueux épais et lourd comme un front de nuage.

(Maranne @ jepoeme.com, 06/2011)

glaviot m [glavio]

Spucke.

Autre manie [des Chinois], celle de cracher partout. Dans la rue, en voiture, en moto, au restau, ils se raclent la gorge pour chercher le glaviot bien profond.

Eine andere Manie [der Chinesen] ist es, überall zu spucken. Auf der Straße, im Auto, auf dem Motorrad, im Restaurant, sie holen die Rotze schön tief aus dem Rachen.

(Gab @ blogspot.com, 03/2008)

glavioter v [glaviote]

Spucken.

Le destin me glaviote à la frite ! Si près du but !

Das Schicksal spuckt mir in die Fresse! So nah am Ziel!

(San-Antonio, Ça mange pas de pain, 1970)

gnace m [ɲas]

Kerl.

Demander à un gnace de patienter douze heures devant une carrée, faut avoir le despotisme dans le pétrousquin.

Von einem Typen zu erwarten, daß er zwölf Stunden vor einem Haus wartet, da muß man schon bis in den Arsch despotisch sein!

(San-Antonio, J’ai bien l’honneur de vous buter, 1955)

gnard m [ɲaʁ]

Kind, Blag.

La question ne se pose pas en ces termes, tu ne vas pas laisser un gnard de 2 ans, dont la crèche ne veut plus s’occuper tant qu’il a de la fièvre, tout seul à la maison

(Jean-Paul @ fr.bio.medecine, 01/2007)

gniard m [ɲaʁ]

Kind, Blag.

Les gniards c’est comme les pets, on ne supporte que les siens.

Blagen sind wie Fruze, man kann nur die eigenen ertragen.

(Les Nuls, ABCD Nuls)

gniaule f [ɲol]

Fusel, billiger hochprozentiger Alkohol. Alternative Schreibweise: gnôle, gniole.

Un grand merci d’avance, tu trouveras près de mes chaussures, un grand verre de gniaule... ça peut servir.

(xjr13sp @ forumsdediscussions.com, 12/2010)

gnognote f [ɲoɲot]

wertloses Zeug.

Josepha... c’est de la gnognote.

(Honoré de Balzac)

gnon m [ɲɔ̃]

Faustschlag.

On commence à se bousculer. Et naturellement ça ne tarde pas à dégringoler, les gnons sur le coin de la gueule.

(R. Queneau, Pierrot, 1942)

À ce moment, je reçois un gnon terrible derrière le bocal.

(San-Antonio, Réglez-lui son compte, 1949)

gnouf m [ɲuf]

Knast, Gefängnis.

DSK au gnouf !

DSK in den Knast!

(Brandon95 @ 321auto.com, 05/2011)

gober v [gobe]

Naiv Glauben schenken.

Tapie est menteur comme un arracheur de dents... avec le pédigrée qu’il trimbale, y’a encore des neuneus pour gober ce qu’il raconte ?

(Chroma @ lesindiscrets.com, 10/2010)

gobille f [gobij]

Auge.

Notamment, si quelqu’un arrive à déchiffrer les marquages des autres immat, ce sera bien volontiers ! J’ai essayé en écarquillant les gobilles, mais ce que je lisais était contredit par le chiffre d’autocontrôle...

(jmfret @ photos-de-trains.net, 05/2007)

godasse f [godas]

Schuh.

Une belle paire de godasses usagées à la porte d’une maison.

Ein schönes Paar getragener Schuhe vor einer Haustür.

(Philippe @ blogger-photo.com, 09/2009)

godet m [godɛ]

Glas, Becher.

Espagne on mange tard alors à 15 h mon estomac criait famine et je me suis attablée ! Sardines grillées, pain à la tomate accompagné d’un petit godet de blanc de Cadaqués plus un café : 9 euros !

(Gigi66 @ canalblog.com, 09/2009)

gogo m [gogo]

Leichtgläubige Person, Opfer.

Je suis ok pour les mises à jour mais pas tous les 6 mois ! je n’ai pas envie d’être un gogo pour acheter tous les 6 mois le logiciel au prix plein pot...

(Emmanuel @ fr.rec.photo.numerique, 10/2003)

gogol m [gogol]

Depp, Armleuchter, Idiot. Kurzform: gol.

Bon, un petit malin s’est amusé à parodier la page de Google, c’est pas méchant, c’est un humoriste du web, un peu gogol sur les bords.

(Guillaume Noé @ acidweb.fr, 04/2007)

goguenot m [gogeno]

Toilette, Nachttopf. Auch goguenaux geschrieben.

Moi, j’utilise de l’extrait de ver de terre (5-2-2). C’est bio, c’est pas mal (ça sent fort l’ammoniaque, mais pas plus qu’un goguenot de troquet).

(Poulpe @ cannaweb.org, 06/2006)

gogues pl [gɔg]

Scheißhaus, Klo.

Mathias paraît, un papier pelure à la main.
— Tu vas aux gogues ? lui demande Béru en montrant le document.

Mathias erscheint mit einem dünnen Papier in der Hand
— Gehst du das Häuserl bevölkern? fragt ihn Béru mit Hinweis auf das Dokument.

(San-Antonio, Al Capote, 1992)

gondoler (se ~) v [sə gɔ̃dole]

Lachen.

Je regarde tous les soirs et... je me gondole grave... Décalé, irrespectueux, nazebroque, 15ème degrès ... on peut penser ce qu’on veut mais putain que c’est bon... L’esprit des Nuls comme je l’ai aimé a la fin des années 80 début 90.

(Jean-Abdoul Svensson @ fr.rec.tv.programmes, 10/2001)

gonflant Adj [gɔ̃flɑ̃]

Langweilig, öde, ätzend.

Le Pape est à Londres. La belle affaire. C’est un sujet pour catholiques. Qu’on le commente en long, en large et en travers, est déjà gonflant pour un athée.

(Sarkofrance @ wordpress.com, 09/2010)

gonfler v [gɔ̃fle]

Nerven, langweilen.

Tu vois pas que tu me gonfles ? C’est la dernière fois !

(Jean Marcel @ over-blog.com, 10/2011)

gonze m [gɔ̃z]

Typ, Macker — aus dem italienischen gonzo (Dummkopf). Gelegentlich trifft man auch die Form gonzier.

— J’t’enverrai un gonze dans la semaine. Un beau brun avec des petites bacchantes. Grand. L’air con.
— Ça court les rues les grands cons.
— Oui mais celui là, c’est un gabarit exceptionnel ! Si la connerie se mesurait, il servirait de mètre étalon ! Y serait à Sèvres !

(Gilles Grangier, Michel Audiard, Le Cave se Rebiffe, 1961)

gonzesse f [gɔ̃zɛs]

Frau, Tussi.

Aujourd’hui, je suis allée chez les parents de mon copain. Le père de celui-ci lui dit : «T’as encore changé de gonzesse. Tant mieux ! Celle de la dernière fois était moche !» Cela fait 7 mois que nous sommes ensemble et la «moche de la dernière fois», c’était moi en brune.

(VDM, 03/2009)

gorgeon m [goʁʒɔ̃]

Schluck.

Une taffe et un gorgeon.

Ein Zug und ein Schluck.

(mollat.com, 04/2008)

gosses m [gos]

1. Kinder (in Frankreich);

C’est une histoire féroce
qui f’ra pleurer les frangins,
qui fera chialer les gosses
de Belleville jusqu’à Pantin.

(Renaud, Gueule d’aminche, 1975)

2. Eier, Hoden (im Québec).

goudou f [gudu]

Lesbe.

Un demi dans un bar de goudous suffit pour vous dégoûter des lesbiennes.

Es reicht ein Bier in einer Lesbenbar zu trinken um einem die Lust an den Leckschwestern zu vermiesen.

(Nix Luxe @ ning.com, 11/2009)

gougnace [guɲas]

Lesbe.

Catherine ! N’est-ce point cette gougnace qui a levé la petite Angèle, tandis que Patemouille-fils disparaissait ?

(San-Antonio, Concerto pour porte-jaretelles, 1976)

gougne f [guɲ]

1. Lesbe; 2. Nutte.

Pour en revenir au métier et à la façon de l’exercer, c’est vrai qu’au départ j’étais un peu intimidée par la réalité de la prostituée sur le pavé ! J’étais comme une gougne, une godiche mal lunée qui minaudait en maraude.

(Collectif des 12 singes @ over-blog.com, 01/2010)

gougnotte f [guɲot]

Lesbe.

Parallèlement, Julia nous fait un come back fracassant en annonçant qu’elle a viré gougnotte et à la fin du second épisode.

(Cryptorchid @ canalblog.fr, 11/2007)

gouinasse f [gwinas]

Lesbe.

Quant à l’ambassadeur prop’ment dit, on va l’charger d’convertir la p’tite gouinasse à mémé à la r’ligion orthodosque.

(San-Antonio, Princesse Patte-en-l’air, 1990)

gouine f [gwin]

Lesbe, abgeleitet aus dem hebräischen גוי (goj: andersgläubig).

Syl : ça me rappelle une fille dans ma classe l’an dernier, une gouine qui avait pas de seins. Je l’appelais « homo-plate ».

(DTC, 12/2009)

gouiner v [gwine]

Lesbischen Sex haben.

Il me semble que oui, je me rappelle avoir fait l’amour avec Michelle pendant que Michel regardait Carole et Valérie se gouiner.

Ich meine ja, ich erinnere mich Michelle gevögelt zu haben während Michel Carole und Valérie beim lesbischen Sex beobachtete.

(voissa.com, 11/2009)

goupiller v [gupije]

Planen, organisieren.

Pas mal goupillé, l’aminche. Beau travail.

(San-Antonio, Concerto pour porte-jaretelles, 1976)

gourbi m [guʁbi]

Schlechte Behausung, heruntergekommene Hütte. Aus dem Arabischen (قربي gurbī, baüerliche Lehmhütte).

− Ne tirez pas, bon dieu, crie le sergent Berthier qui est sorti de son gourbi. C’est la patrouille qui rentre !

(Dorgelès, Croix de bois, 1919)

gourdasse f [guʁdas]

Dumpfbacke, dummes Mädchen.

Le choix cornélien entre une gourdasse au Q.I de moule ou une adorable chieuse compliquée !

Eine schwierige Entscheidung zwischen einem Dummchen mit dem I.Q. einer Miesmuschel und einer liebenswerter komplizierter Zicke!

(Pascal Dinot @ over-blog.com, 10/2009)

gourde f [guʁd]

Dumpfbacke, dummes Mädchen.

Il y toujours une femme qui s’esclaffe : « Oh, j’ai été mal placée ! Je ne comprends pas ! Habituellement je suis toujours dans les premiers rangs ! Ça doit être une erreur de mon assistante, quelle gourde ! ».

(Tendance-Parisienne @ lexpress.fr, 02/2009)

gourdin m [guʁdɛ̃]

Ständer, Erektion.

Messieurs, que faites vous de votre « petit gourdin du matin » ?

(Petite Curieuse @ yahoo.com, 05/2007)

gourer (se ~) v [sə guʁe]

Irren, sich vertun.

Un jour, comme ça, il s’est gouré et il a assaisonné un juge d’instruction, c’est ce qui a, du reste, enrayé son avancement...

(San-Antonio, Le fil à couper le beurre, 1955)

Tabouretomane : le problème, quand on est DJ en Bretagne, c’est qu’il faut faire gaffe de ne pas se gourer de platines. Sinon on se brûle

(danstonchat.com, 03/2010)

gourmettes f [guʁmɛt]

Handschellen.

J’ai un collègue qui a été dans la même situation que toi : annulation du permis suite à diverses infractions. Puis il a continué à rouler (commercial terrain) et à 15 jours de récupérer son permis il se fait arrêter sur le périph’ en train de telephoner (pas très malin, toi non plus de rouler sans ceinture), bref je te passe les details, les bleus lui ont mis les gourmettes, une nuit au poste en garde à vue et le lendemain au revoir monsieur.

(buzz_eclair @ avocats-auto.org, 05/2007)

gousse f [gus]

Lesbe.

— Et alors ? Qu’elle vienne surtout pas m’chier une pendulette ! L’aura qu’à s’rabattre sur un gigot à l’ail ! Les gousses, elles aiment ça, non ?

(San-Antonio, Ça sent le sapin !, 2010)

graille f [gʁaj]

Essen, Futter.

La graille du quotidien : viande innommable, filet de poisson insipide, frites indigérables, gratins gerbables (légumes ou pâtes de la veille agrémentés au gras double !), les crudités sont pire que de la conserve ! Les assiettes, gobelets et couverts sont en plastiques ! Faisons des économies !

(Martin @ france.basse-normandie, 02/2004)

grailler v [gʁaje]

Fressen, futtern.

On dit toujours que ceux qui bouffent du poisson le vendredi appartiennent à la caste aisée de la population française. Rares sont les privilégiés qui en graillent tous les jours.

Man sagt immer, daß diejenigen, die Freitags Fisch essen zu der wohlhabenden Kaste der französischen Bevölkerung gehören. Nur wenige haben das Privileg jeden Tag welchen zu futtern.

(Mathis Up Bloater @ lemmingways.com, 12/2009)

graisser la patte v [gʁɛse la pat]

Bestechen.

Comment graisser la patte aux flics ?

(manooon31 @ jeuxvideo.com, 04/2011)

gratos Adj [gʁatos]

Kostenlos.

Comme ça j’serai à la sécu,
J’pourrai gratos me faire remplacer
Toutes les ratiches que j’ai perdu
Dans des bastons qu’ont mal tournées.

(Renaud, Deuxième génération, 1983)

gratte f [gʁat]

Guitarre.

Je suis une petite nouvelle qui, pour être honnête, n’y connaît rien en guitare ...
Depuis de nombreuses années, je rêve secrètement d’avoir ma propre gratte pour pouvoir jouer mes morceaux préférés. J’ai enfin pris le taureau par les cornes et j’ai décidé de me la faire offrir pour mes 20 ans.

(Doudou76540 @ tabs4acoustic.com, 06/2010)

gratter v [gʁate]

Arbeiten, schuften.

Le soucis c’est que les mécanos compétents de ces belles années ils sont partis voir ailleurs si c’est mieux chauffé, par exemple celui de la concession de Boulogne il gratte chez Renault maintenant, le pôvre.

(neotime @ saabsportclub.com, 01/2010)

grave Adv [gʁav]

Sehr viel, ganz doll, total.

Oh la la ! Il est trop grave ce mec ! Il s’y croit trop en plus mdr ^^

Ach du meine Güte! Der ist echt überdreht, dieser Typ! Und er hält sich für obercool, ich lach mich tot ^^

(tel. @ worldgeek.fr, 05/2011)

gravos Adv [gʁavos] (javanais)

Dick, mächtig. Javanais von gros (gr+av+os). Wird im heutigen Gebrauch als Suffigierung von grave empfunden und entsprechend eingesetzt.

Madame B. était gravos, elle ne pouvait a fortiori tomber amoureuse que d’êtres de papier, inexistants, et qui plus est, même en fiction, gravos comme elle.

(Karma @ ohlesbeauxatours.com, 01/2011)

grec m [gʁɛk]

Döner, in Frankreich als griechische Sandwichs bekannt.

Dans nos quartiers il y a des vendeurs de grecs un peu partout. Manger au grec cela semble pratique, bon et beaucoup plus nourissant que le mac do pour un plus petit prix.

In unseren Viertlen gibt es immer mehr Dönerbuden. Döner essen scheint praktisch, gut und nahrhafter zu sein als bei Mäkkes, und das für kleineres Geld.

(redlions94 @ over-blog.com, 01/2009)

greffier m [gʁɛfje]

Katze, Kater.

Je me dis qu’à moins d’un nécrophile il s’agit d’un chat en vadrouille. Je prête l’oreille. Oui, ça doit bien être un greffier car le silence est revenu, si l’on excepte le lancinant crépitement de la flotte sur les tombes.

Ich meine, daß wenn es kein Nekrophiler ist, es sich um eine Katze auf Streifzug handelt. Ich lausche. Ja, daß muß ein Kater sein denn es ist wieder still geworden, wenn man das reißende Knattern des Regens auf den Gräbern ausnimmt.

(San-Antonio, J’ai bien l’honneur de vous buter, 1955)

grelot m [gʁəlo]

Telefon.

Si tu veux des précisions sur le lieu précis donne moi un coup de grelot !

(cyprin @ forumactif.com, 09/2011)

grelotter v [gʁəlote]

Telefonieren, bimmeln, anrufen.

C’est tel, c’est si, c’est tant, que mon bigophone se met à grelotter. Le portier de nuit qui, affolé, demande ce qu’est arrivé, s’il faut alerter les pompelards, si y a mort d’homme. Pour le rassurer, je dois user de diplomatie.

(Béru @ asm-vizu.net, 09/2006)

greluche f [gʁəlyʃ]

Frau, Mädchen.

Je suis un sportif lambda dans un bar à sportifs. Sportif lambda, mais pas manchot, je suis assez bien entretenu des abdos. Je croise une greluche au bar, elle me sourit, elle n’a pas l’air farouche.

Ich bin ein 08/15 Sportler in einer Sportsbar. 08/15 Sportler, aber kein Waschlappen, mein Sixpack ist gut um Schuß. Ich treffe eine Tussie an der Theke, sie lächelt mich an, sie sieht nicht scheu aus.

(femmedejoueur @ canalblog.com, 04/2010)

greluse f [gʁəlyz]

Tussi, Mädchen.

Cette chanson m’a fait chialer dans mes vertes années (un coeur de midinette, le Hoplite, bordel !) je l’écoutais en boucle, la nuit, en roulant vers une greluse qui me tordait bien...

(hoplite @ hautetfort.com, 01/2010)

griller v [gʁije]

1. Durchschauen, enttarnen; 2. Überholen.

Typiquement le genre de moto qui te grille sur l’autoroute sans que tu ais le temps de comprendre ce qu’il se passe.

(Je vais te dire nan @ ayuangel.com, 07/2010)

griller une (en ~) v [ɑ̃ gʁije yn]

Eine Zigarette rauchen.

Vous avez vu les nouveaux paquets de clope comme ils sont glamour ? Oui vous avez vu ? [...] Ça vous fait quoi tout ça ? Ça vous donne envie d’en griller une ?

(Mahie @ wordpress.com, 02/2011)

grimpant m [gʁɛ̃pɑ̃]

Hose.

Mon grimpant se détraque et mes bottes sont blettes.

(Huysmans, Marthe, 1876)

J’saute à bas de mon lit, j’enfile mon grimpant et j’vais écouter à la porte ; des pas descendaient l’escalier.

(Jean Lorrain, La maison Philibert, 1904)

Le coup de foudre, c’est capricieux. Vous rencontrez des bonnes femmes pendant des années dans l’escadrin sans penser à autre chose qu’à leur dire bonjour, et puis un matin, comme ça, en les apercevant, l’envie vous prend de baisser votre grimpant au lieu de soulever votre bada.

(San-Antonio, L’histoire de France vue par San-Antonio, 1964)

gringue (faire du ~) m [fɛʁ dy gʁɛ̃g]

Anmachen, anbaggern.

Elle rétorque qu’elle peut s’adapter à toutes les conditions sociales et que si François Ier lui faisait du gringue, elle saurait parfaitement se comporter avec ce monarque dont le collier de barbe la laisse rêveuse.

(San-Antonio, L’histoire de France vue par San-Antonio, 1964)

grisbi m [gʁisbi]

Geld, alte Volksmundbezeichnung für eine Münze. Manchmal auch grisby geschrieben.

Touchez pas au grisbi.

Finger weg vom Kies.

(Titre du roman de A. Simonin, et du film de J. Becker, 1954)

grognasse f [gʁɔɲas]

Zicke, dummes Weib.

Dans les circonstances les plus périlleuses les grognasses tiennent à leur standing...

In den heikelsten Lagen legen die Tussen Wert auf ihre Erscheinung.

(San-Antonio, Laissez tomber la fille, 1950)

grolles f [gʁɔl]

Schuhe.

C’est fou ce qu’elles usent de grolles.

(Georges Brassens, La complainte des filles de joie, 1962)

grouiller (se ~) v [sə gʁuje]

Sich beeilen.

Maintenant, il faut aller se coucher, pas le temps de traîner. Demain, il faudra se grouiller de faire les courses, de faire le plein et de s’en aller de Ciutadella avant le retour des ferry.

(Christelle @ over-blog.com, 07/2010)

grue f [gʁy]

Nutte, Prostituierte.

— San-Antonio, dit-il, arrivez immédiatement. Une grue vient d’être assassinée dans les mêmes circonstances qu’auparavant.

— San-Antonio, sagt er, kommen sie unverzüglich. Ein Freudenmächen wurde gerade unter den gleichen Umständen wie vorher ermordet.

(San-Antonio, La fin des haricots, 1961)

gruge f [gʁyʒ]

Betrug, Beschiß.

La gruge, sport national ? On est tous coupables, du haut en bas de l’échelle, d’avoir fait de la fraude le passe-temps le plus rentable, le moins risqué et le plus populaire sur le territoire national.

Nationalsport Beschiß? Wir sind alle schuldig, von unten bis oben, Betrug zum ertragreichsten, risikoärmsten und populärsten Zeitvertreib im Lande gemacht zu haben.

(Candide @ over-blog.com, 09/2006)

gruger v [gʁyʒe]

Betrügen.

La combine de BNP Paribas pour gruger le fisc.

(Le Canard Enchaîné, no 4724, 11/05/2011)

gueulante f [gølɑ̃t]

Schimpfkanonade, lautstarker Protest.

Mais pour le moment, un intrus poussait également sa gueulante à deux zigotos qui n’en avaient strictement rien à foutre.

(François Chaintreuil, Mon pote Jésus, 2010)

gueule f [gøl]

Gesicht.

Aujourd’hui, je me réveille à l’hôpital avec le menton fracturé. Perplexe, je me renseigne auprès d’un pote. Il paraîtrait qu’hier, déchiré, j’ai eu un questionnement existentiel sur le thème : « Ça fait quoi si on s’ouvre un parapluie télescopique à l’envers dans la gueule ? »

(VDM, 11/2009)

gueule de bois f [gøl də bwa]

Kater, schwerer Kopf nach übermäßigem Alkoholkonsum.

En tout cas, la gueule de bois fait aussi partie des lendemains fêtes.

Auf jeden Fall gehört der Kater auch zum den Tagen nach einer Feier.

(flysurf.com, 10/2010)

gueuler v [gœle]

Schreien, brüllen.

Les camps de camping, c’est quelque chose ! C’est un truc qui pue, qui coûte cher, où les gens s’entassent par plaisir et que si demain ils étaient obligés d’y aller, ils gueuleraient comme jamais.

(Coluche)

gueuleton m [gølətɔ̃]

Festessen.

230 000 euro : c’est le prix du dernier gueuleton que s’est offert le Syndicat Départemental d’Énergie (SDE 18) pour fêter son 60e anniversaire !

(B. Javerliat @ agitateur.org, 11/2008)

guibolle f [gibɔl]

Beine.

Fair’ les cent pas le long des rues, c’est fatigant pour les guibolles.

(Georges Brassens, La complainte des filles de joie, 1961)

guimbarde f [gɛ̃baʁd]

Kiste, Auto.

Monsieur, pourquoi votre guimbarde n’est-elle pas prête ?

Monsieur, wieso ist ihre Karre nicht bereit?

(Cormon)

guinal m [gynal]

Jude (veraltert).

C’est pourtant dommage de manquer ça. Deux femmes, un vieux qui loge dans une arrière-cour; il y a des rideaux pas mal aux fenêtres. Le vieux doit être un guinal. Je crois l’affaire bonne.

(Victor Hugo, Les misérables, tome IV, 1862)

guincher v [gɛ̃ʃe]

Tanzen.

Où allez vous guincher le 14 Juillet ?

(Goutelette @ atoute.org, 07/2010)

guindal m [gɛ̃dal]

Glas.

Mais faut surtout pas vider le guindal à chaque fois, sinon on sort pété... Ce qui fut le cas, évidemment, con de Marius.

(César @ nouvelobs.com, 07/2009)

guinde f [gɛ̃d]

Karre, Auto.

— Et à propos, qu’est-ce qui t’amenait dans ma cathédrale, t’as besoin d’une guinde ?

(San-Antonio, Sérénade pour une souris dédunte, 1954)

En plus, entre deux tournages, voire pendant, il écrivait des livres, le gars. Des romans avec des préfaces de Chabrol, de Granier-Deferre ou de la Signoret. Tout cela parce qu’il avait appris à descendre d’une guinde ou à tirer un soufflant de sa profonde : pas mal.

(Didier Goux @ blogspot.com, 12/2009)

guitare f [gitaʁ]

Bein.

Bon, j’ai bien dormi, les guitares en l’air...

(danstereves @ aufeminin.com, 02/2010)

guitoune f [gitun]

Zelt, notdürftige Unterkunft. Aus dem Arabischen (قيطون qiṭūn, Zelt).

Les deux vioquards me considèrent comme si j’étais un camionneur venant de défoncer leur guitoune avec son vingt tonnes.

Die zwei Ollen betrachten mich als wäre ich ein Lkw-Fahrer, der gerade mit seinem Brummi deren Bude zerstört hätte.

(San-Antonio, Bons baisers où tu sais, 1987)

gun m [gœn]

Knarre, Pistole. Lehnwort aus dem Englischen (gun — Pistole, Flinte).

Si on m’avait dit ce que je j’allais trouver ce matin en partant de la maison ben... J’aurai pris direct mon gun !

(Surfing Joss @ blogspot.com, 11/2010)

gus m [gys]

Typ.

C’était un gus qui ressemblait à Travolta, à l’époque des griottes.

(San-Antonio, Al Capote, 1992)


Putain de Scheisse! das BuchFacebook