AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Charrier

(d’Hautel, 1808) : On le fera bien charrier droit. Se dit par menace, pour on le forcera de se bien comporter, à s’acquitter de son devoir.

(Rigaud, 1881) : Servir de compère ; tricher au préjudice de ses associés pour faire gagner un compère, — dans le jargon des grecs, qui disent également mener en double.

(Fustier, 1889) : Chercher à savoir.

(La Rue, 1894) : Voler au charriage. Servir de compère. Chercher à savoir. Se moquer. Calomnier.

(Virmaître, 1894) : Signifie se moquer de quelqu’un. Synonyme de mener en bateau (Argot du peuple).

(Rossignol, 1901) : Se moquer, faire aller.

(Hayard, 1907) : Se moquer de quelqu’un.

Charrier (se)

(Rigaud, 1881) : Aller, venir d’un côté, de l’autre, sans but précis, — dans le jargon du régiment. — Qu’est-ce que t’as à te charrier comme ça depuis une heure ?

Charrier à la mécanique

(Rigaud, 1881) : Avoir la précaution d’étrangler un peu et même tout à fait le patient, tandis qu’un camarade le dépouille.

Charrier droit

(Rigaud, 1881) : Obéir, marcher droit.

Il (Louis XI) estoit maistre avec lequel il falloit charrier droit.

(Mémoires de Ph. de Commynes.)

Et qu’il fera bien s’il me croit
Désormais de charrier droit.

(Scarron, Gigantomachie, ch. I.)

La locution date de loin, mais elle n’en est pas moins très usitée de nos jours, et particulièrement parmi la classe ouvrière.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique