AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Allonger

(d’Hautel, 1808) : S’allonger sur les planches. Faire injure à Terpsicore ; danser sans grâce et sans légèreté, comme les personnes qui ne sont pas exercées dans cet art.
Quand les veaux s’allongent, le cuir est à bon marché. Comparaison facétieuse que l’on applique aux personnes qui s’étendent d’une manière indécente.
Allonger la courroie. Figurément, étendre les choses au-delà de leur durée ; trainer, à dessein, une affaire en longueur.

Allonger (s’)

(Delvau, 1864) : Bander, — dans l’argot des maquignons.

(Delvau, 1867) : Payer, se fendre, — dans l’argot des faubouriens.

(Rigaud, 1881) : Se laisser tomber dans la rue. — S’étirer les bras en bâillant.

Allonger (se les)

(La Rue, 1894) : Courir vivement.

Allonger la ficelle, la courroie, la croupière

(Merlin, 1888) : Augmenter une punition.

Allonger les radis

(France, 1907) : Payer. Allonger la ficelle, augmenter une punition, en argot militaire.

Allonger, Allonger de l’argent, s’Allonger

(Rigaud, 1881) : Donner de l’argent, c’est-à-dire allonger le bras pour payer.

Croupière (allonger la)

(Rigaud, 1881) : Augmenter une punition, — dans le jargon des soldats de cavalerie. Le capiston allongera la croupière de quatre jours et ça fera le compte.

Sauce (allonger la)

(Rigaud, 1881) : Ajouter de l’eau dans le pot-au-feu, dans un ragoût.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique