AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Cafarde

(Larchey, 1865) : Lune (Vidocq). — C’est la lune voilée qui se dissimule derrière un nuage avant d’être la Moucharde, de briller de tout son éclat.

(Delvau, 1867) : s. f. La lune, — dans l’argot des voleurs, qui redoutent les indiscrétions de cette planète assistant à leurs méfaits derrière un voile de nuages.

(Rigaud, 1881) : Lune, — dans le jargon des voleurs. — Cafarde ouatée, lune à demi cachée par les nuages.

(La Rue, 1894) : La lune.

(Virmaître, 1894) : La lune (Argot des voleurs). V. Moucharde.

Cafarder

(Rigaud, 1881) : Rapporter aux maîtres les fautes de ses condisciples, espionner ses camarades.

(Rigaud, 1881) : Protéger, patronner, — en terme d’École militaire. Un ancien qui cafarde un melon, le prend sous sa protection.

Vous savez que je cafarde M. de Sartène ; je le recommande à vos bons soins.

(Saint-Patrice, Mémoires d’un gommeux.)

(Virmaître, 1894) : Moucharder, dénoncer (Argot du peuple). N.

(Rossignol, 1901) : Rapporter, moucharder.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique