AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Barbaudier de castu

Gardien d’un hôpital.

Barbaudier de castu

Gardien d’hôpital.

Castu

Hôpital.

Castu

Hôpital.

Castu

Hôpital.

Castu

Hôpital.

Castu

s. m. Hôpital, — dans l’argot des voleurs, qui savent mieux que personne que les premiers établissements hospitaliers en France, notamment l’hôpital général à Paris, ont été de véritables forteresses, castelli.

Castu

Hôpital, — dans l’ancien argot.

Castu

Hôpital. Cachot.

Castu

Infirmerie, hôpital (Argot des voleurs).

Castu

Hôpital.

Castuc

Prison (Vidocq). — Corruption du vieux mot castel, château. — V. Ravignolé.

Castuc

s. f. Prison, un autre hôpital, celui des vices, qui sont la maladie de l’âme.

Castus

Hôpital. — Vient du même mot, a moins que ce ne soit un jeu de mots sur la grande phrase de l’hôpital : Qu’as-tu (que ressentez-vous ?). C’est ainsi qu’on appelle les douaniers qu’as-tu là.

Castus

Cachot, — dans l’ancien argot.

Conce de castu

Infirmier d’hôpital. Conce doit être une corruption de gonce (Argot des voleurs).

Couce de castu

Garçon de propreté d’un hospice.

Cousse de castu

s. m. Infirmier d’hôpital, — dans l’argot des voleurs. J’ai vu écrit conce de castus dans le vieux dictionnaire d’Olivier Chéreau, avec cette définition conforme du reste à la précédente : « Celuy qui porte les salletés de l’hospital à la rivière. » Cousse ne signifie rien, tandis que conce est une antiphrase ironique et signifie parfumé (de l’italien concio).

Cousse de castu

Infirmier d’hôpital.

Dindornier de castu

Infirmier. Prisonnier employé comme auxiliaire pour remplir ces fonctions dans les infirmeries des prisons (Argot des voleurs). N.


Argot classique, le livreFacebook