AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Boudin

Verrou (Vidocq). — Allusion à la forme des verrous ronds qui ferment les grandes portes.

Boudin

s. m. Verrou, — dans l’argot des voleurs.

Boudin

Verrou.

Boudin

Doigt épais et rouge.

Boudin

Verrou. Estomac.

Boudin (faire du)

Une ancienne et très pittoresque expression qui avait le sens de répandre du sang.

Boudin (faire du)

Répandre le sang.

Boudin ou boudin blanc

Le membre viril, — dont toutes les femmes voudraient bien avoir dix aunes dans le corps.

Qu’est-ce que vous voulez faire du boudin de son mari. N’avez-vous pas assez du votre ?

D’Ouville.

Il se retourna vers moi et me fit voir comme un bout de boudin blanc qui était assez long, dont je m’émerveillai que je n’en avais point de pareil.

Mililot.

Boudiné

Une des dernières incarnations du gommeux. Le mot est de Richepin.

Voici que les ex-lions, les anciens dandys, les feus crevés, les ci-devant gommeux prétendent au nom élégant de boudinés. Ce vocable leur parait rendre d’une façon imagée l’étroitesse de leur costume ; il répond… à cet ensemble de tenue qui leur donne l’air de boudins montés sur pattes.

(Siècle, 1883.)

Encore un mot qui n’a eu qu’une existence bien éphémère.

Boudiné

Voir Copurchic.

Boudiner

Baiser. — Se dit aussi d’une femme qui se sert d’un boudin, au lieu d’un membre viril, pour se faire jouir.

Boudiner

Mal dessiner les extrémités, — dans le jargon des peintres.

Boudiner

Réveillonner le jour de Noël, manger du boudin. — Le repas de boudin s’appelle le boudinage.

Boudinots

Cuisses (Argot des voleurs). N.

Boudins

s. m. pl. Mains trop grasses, aux doigts ronds, sans nodosités. Argot du peuple.

Chaudière à boudins blancs

Partner des émigrés de Gomorrhe.

Clair comme de l’eau de boudin

Affaire obscure, enbrouillée. Mot à mot : aflaire ténébreuse. Allusion à la noirceur de l’eau qui sert aux charcutiers pour faire cuire le boudin (Argot du peuple). N.

Eau de boudin

s. f. Chose illusoire. Tourner en eau de boudin. Se dit d’une promesse qu’on ne tient pas, d’un héritage qui échappe, d’un projet oui avorte.
Ne serait-ce pas plutôt os de boudin ? Car enfin à la rigueur, on peut trouver de l’eau dans un boudin, tandis qu’on n’y trouvera jamais d’os.

Fête du boudin

s. f. Le 25 décembre, fête de Noël, — dans l’argot du peuple, qui, ce jour-là, fait réveillon à grands renforts de charcuterie.

Plein comme un boudin (être)

Être repu de nourriture et de boisson. Mot à mot : avoir mangé comme un cochon (Argot du peuple).

Rouge de boudin (c’est)

Les affaires vont mal, la situation est mauvaise, — dans le jargon des voleurs. Le rouge de boudin tire sur le noir. C’est pour le voleur les tempora nubila.

Souffleur de boudin

s. m. Homme à visage rubicond.

Souffleur de boudin

Individu à visage boursouflé, joufflu. Allusion au compagnon charcutier dont les joues gonflent quand il souffle dans le boyau. Cette expression est également employée d’une autre manière, sous forme de proposition… (Argot du peuple). N.

Tourner en eau de boudin

v. n. Se dit d’une chose sur laquelle on comptait et qui vous échappe, d’une entreprise qui avorte, d’une promesse qu’on ne tient pas. Faire tourner quelqu’un en eau de boudin. Se moquer de lui, le berner par des promesses illusoires.

Y tombera du boudin grillé

Vieille formule qui veut dire c’est impossible. Elle est due à Achille, un acteur du petit Lazzari. Un acteur du théâtre des Folies-Dramatiques se vantait d’avoir un talent énorme.
— Quand il dégottera Frederick Lemaître, dit Achille, y tombera du boudin grillé.
C’est-à-dire jamais (Argot du peuple). N.


Argot classique, le livreFacebook