AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Tortu

Tortu

(d’Hautel, 1808) : Il n’est ni tortu, ni bossu. Se dit en plaisantant, pour exprimer que la taille d’une personne n’a aucune de ses imperfections.

(Rigaud, 1881) : Vin, — dans l’ancien argot. Allusion au bois tordu de la vigne.

(Virmaître, 1894) : Le vin.
— Allons, mastroquet, sers-nous deux cholettes de tortu.
Cholette :
chopine, tortu : le vin, en souvenir du bois tortu qui produit le raisin (Argot du peuple).

Tortu (du)

(Halbert, 1849) : Du vin.

Tortu (le)

(Delvau, 1867) : s. m. Le vin, — dans l’argot des voleurs, qui, fils de la terre pour la plupart, savent que la vigne est une plante sarmenteuse, contournée, torte, et qui ont voulu donner son nom à son produit.

Tortue

(d’Hautel, 1808) : Marcher à pas de tortue. Pour dire nonchalamment, d’une manière indolente.

(Larchey, 1865) : Vin (Vidocq). V. Faire la tortue.

(Rigaud, 1881) : Femme, amante.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique