AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Preu

Preu

(Larchey, 1865) : Premier. — Diminutif ancien déjà donné dans la Farce de Pathelin.

Tiens, v’la le bijoutier du no 10 qui vous a loué tout son preu (premier étage).

H. Monnier.

(Delvau, 1867) : s. et adj. Premier — dans l’argot des enfants et des ouvriers.

(Rigaud, 1881) : Premier. Le preu dans un atelier est le meilleur ouvrier de l’atelier. — Premier étage.

Tiens ! v’là l’ bijoutier du no 10 qui n’ s’embête pas, lui ; il vous a loué tout son preu.

(H. Monnier, Scènes populaires)

(La Rue, 1894) : Premier.

Preu (faire le)

(Rigaud, 1881) : Donner une avance, — dans le jargon des peintres en bâtiment. Preu pour prêt. — Est-ce aujourd’hui que le pate fait le preu ?

Preuve d’amour

(Delvau, 1864) : Érection solide et durable du membre viril devant une femme, qui est toujours beaucoup plus sensible à ces preuves d’amour-la qu’à celles des amoureux transis.

Je m’en souviens encore comme si j’y étais, dit incopntinent le bijou de Thélis : neuf preuves d’amour en quatre heures.

Diderot.

Qu’on nous dite qu’un’ veuve fait cas
Des preuves d’amour les plus fortes,
Et sans nombre et de toutes sortes,
Cela ne me surprend pas.

Collé

Et puis des preuves de mon amitié, si vous voulez, parce que vous êtes bien gentil.

Louvet.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique