AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Muffle

Muffle

(d’Hautel, 1808) : Pour, visage.
Un vilain muffle. Pour, un détestable visage ; une très-laide figure.

(Halbert, 1849) : Imbécile.

(Delvau, 1867) : s. m. Visage laid ou grotesque, plus bestial qu’humain, — dans l’argot du peuple, qui se sert de cette expression depuis trois cents ans. Il trouve plus euphonique de prononcer Muffe.

(Delvau, 1867) : s. et adj. Imbécile, goujat, brutal. M. Francisque Michel à qui les longs voyages ne font pas peur, s’en va jusqu’à Cologne chercher une étymologie probable à cette expression, et il en rapporte muf et mouf, — afin qu’on puisse choisir. Je choisis muffle, tout naturellement, autorisé que j’y suis par un trope connu de tous les philologues, la synecdoque, par lequel on transporte à l’individu tout entier le nom donné à une partie de l’individu.

(Delvau, 1867) : s. m. Ouvrier, — dans l’argot des filles, qui n’aiment pas la blouse.

(La Rue, 1894) : Mal élevé, grossier. Maçon.

(Virmaître, 1894) : Communément, ce sont les maçons qu’on appelle ainsi. La chanson dit :

Tous les muffles que nous connaissons
Ne sont pas à la grève.


En effet, il y a plusieurs genres de muffles :
Tout individu qui se conduit mal avec quelqu’un est un muffle.
Muffle
est synonyme de goujat (Argot du peuple).

Mufflerie

(Delvau, 1867) : s. f. Sottise, niaiserie ; brutalité. On dit aussi Mufflelonnerie.

Muffleton

(Delvau, 1867) : s. m. Petit muffle, jeune imbécile. Je n’ai pas besoin d’ajouter qu’on prononce Muffeton.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique