AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Machin

Machin

(Larchey, 1865) : L’homme ou la chose dont on ne peut se rappeler le nom. V. Chose.

M. Mâchin, pardon ! je ne me rappelle jamais votre nom.

H. Monnier, 1840.

Dans la Gabrielle d’E. Aubrier, l’avoué Chabrière prie sa femme de faire « un machin au fromage. »

(Delvau, 1867) : s. m. Nom qu’on donne à une personne ou à une chose sur laquelle on ne peut mettre une étiquette exacte. On dit aussi Chose.

Machin ou machine

(Delvau, 1864) : La nature de la femme, le membre viril, — dans le langage des gens pudibon qui n’osent pas appeler les choses par leur nom.

Que mettras-tu dans mon con, en m’enfilant ? Mon machin.

H. Monnier.

Fiez-vous à ma cuisine,
Célibataires blasés,
Pour remonter la machine
Et flatter vos goûts usés.

L. Festeau.

Secrets appas, embonpoint et peau fine,
Fermes tétons et semblables ressorts,
Eurent bientôt fait jouer la machine.

La Fontaine.

Mais finis donc, imbécile !
Sacré nom de Dieu d’gredîn !
Si tu n’me laiss’s pas tranquille,
J’ vas pisser sur ton machin.

(Parnasse satyrique.)

Machin, machine

(d’Hautel, 1808) : Mots insignifians et vulgaires, dont le premier n’est qu’un barbarisme du second ; le peuple en fait un fréquent usage, et les applique indistinctement aux personnes et aux choses dont les noms ne se présentent pas sur-le-champ à sa mémoire.
C’est Machin ou Machine qui a ce que vous demandez. Pour c’est tel ou telle.
C’est un machin. Pour c’est un objet, un ustensile quelconque, etc.
Prêtez moi votre machin ; voilà votre machin. Pour suppléer au nom de la chose que l’on demande ou que l’on rend.
C’est une vraie machine. Se dit d’un homme borné, sans intelligence auquel, comme on dit, il faut mettre les points sur les ii dans tout ce qu’on lui commande ; qui ne va que par routine, et ne fait rien de son propre mouvement.

Machine

(Delvau, 1867) : s. f. Chose quelconque dont on ne peut trouver le nom, — dans l’argot des bourgeois, qui ne connaissent pas exactement la propriété des termes. Ainsi il n est pas rare d’entendre l’un d’eux dire à un artiste, en parlant de son tableau : « Votre petite machine est très jolie. » Grande machine. Grande toile ou statue de grande dimension.

(Rigaud, 1881) : Œuvre littéraire ou artistique. Grande machine, grand tableau, drame à grand spectacle.

Machine à moulures

(Rigaud, 1881) : Derrière.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique