AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Fourneau

Fourneau

(Rigaud, 1881) : Imbécile, — dans le jargon des voyous.

(Fustier, 1889) : Vagabond, — dans l’argot des saltimbanques.

(La Rue, 1894) : Vagabond.

(Virmaître, 1894) : Vagabond, mendiant habitué du fourneau de charité. L. L. Fourneau, signifie crétin, imbécile. Quand on imprime dans les journaux que nos ministres et nos députés sont des fourneaux ils ne sont pas je pense habitués des asiles de nuit (Argot du peuple). N.

(Hayard, 1907) : Naïf, imbécile.

Fourneau ou Fourneautin

(Rossignol, 1901) : Bon à rien. Fourneau veut aussi dire : individu malheureux, mal vêtu, sans asile.

Fourneau, Fourneau philanthropique

(Rigaud, 1881) : Misérable, — dans le jargon des voyous, qui ont remarqué que ce n’étaient pas précisément les millionnaires, qui faisaient la queue devant la porte des fourneaux économiques.

Fourneautin

(Virmaître, 1894) : Diminutif de fourneau (Argot du peuple). N.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique