AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Escoffier

Escoffier

(d’Hautel, 1808) : Ce mot a plusieurs significations dans le langage populaire. On l’emploie pour dérober, voler, et souvent aussi pour perdre, tuer, assommer.
C’est autant d’escofié. Pour c’est autant de pris, de volé, de perdu.
On dit d’un homme qui est mort, assommé de coups, qu’il a été escoffié.

(Raban et Saint-Hilaire, 1829) : Tuer, assassiner.

(Delvau, 1867) : v. a. Tuer, — dans l’argot du peuple, qui a emprunté ce mot au provençal escofir.

(Rigaud, 1881) : Tuer au moyen d’une arme à feu.

(La Rue, 1894) : Tuer d’un coup de feu.

(Virmaître, 1894) : Blesser ou tuer quelqu’un. Se dit également au point vue moral.
— Je l’ai rudement escoffié dans l’estime de ses amis (Argot du peuple).

(Rossignol, 1901) : Tuer.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique