AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Endos

Endos

(Delvau, 1867) : s. m. L’échine du dos, — dans l’argot des voyous.

(Rossignol, 1901) : Épaules.

Endosse

(Rigaud, 1881) : Épaule. — Raboter l’endosse, porter, des coups dans le dos.

Endossé

(Rossignol, 1901) : Celui qui se considère être un billet à ordre, se fait mettre la signature de l’endosseur dans l’dos. Synonyme d’empalé. Voir Chatte.

Endosses

(Delvau, 1867) : s. f. Épaules, — dans l’argot des voleurs.

(La Rue, 1894) : Jupons. Épaules.

Endosses (les)

(M.D., 1844) : Les épaules.

Endosseur

(Delvau, 1864) : Homme qui, ne craignant pas d’épouser une femme enceinte, se fait volontiers le gérant responsable, l’endosseur des œuvres d’autrui.

A l’égard de mademoiselle Raucoux, dont, Madame, voua avez bien voulu ma proposer le mariage, au défaut de mademoiselle Dubois, c’est encore un effet bien neuf, qui doit nécessairement entrer dans le commerce et dont je ne me soucie pas d’être le premier tireur, ni même l’endosseur. Quand il aura circulé, nous verrons à qui il restera.

(Lettre de l’acteur D’Auberval à la comtesse Dubarry, 30 avril 1773.)


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique