AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Décarrer

Décarrer

(Clémens, 1840) : Se sauver.

(un détenu, 1846) : Prendre la fuite.

(Delvau, 1867) : v. n. S’en aller de Quelque part, s’enfuir. — dans l’argot des voleurs et du peuple.

(Rigaud, 1881) : Acquitter en justice. — Se sauver. — Décarrer à la bate, s’évader. — Décarrer cher, avoir fait son temps de prison.

(Rossignol, 1901) : Sortir. Celui qui sort de prison décarre. Lorsque les ouvriers sortent de l’usine, c’est la décarrade.

(Hayard, 1907) : Être libéré, sortir.

Décarrer de belle

(Delvau, 1867) : Sortir de prison sans avoir passé en jugement. Argot des voleurs.

(Virmaître, 1894) : Sortir de prison à la suite d’une ordonnance de non-lieu. Mot à mot : Je l’échappe belle (Argot des voleurs).

Décarrer de l’avant

(Clémens, 1840) : Se presser de courir.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique