AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Arsouille

Arsouille

(Larchey, 1865) : Anagramme du vieux mot souillart : homme de néant. La souillardaille était jadis la canaille d’aujourd’hui. V. Du Cange.

C’étaient des arsouilles qui tiraient la savate.

Th. Gautier.

(Delvau, 1867) : s. m. Homme canaille par ses vêtements, ses mœurs, son langage. Argot du peuple. Milord L’Arsouille. Tout homme riche qui fait des excentricités crapuleuses.

(Rigaud, 1881) : Individu qui a le genre et les goûts canailles.

(La Rue, 1894) : Voyou, crapule.

(France, 1907) : Individu ignoble, soit par ses vêtements, ses mœurs ou son langage. Du vieux mot souillart qui a le même sens. Le surnom de Milord l’arsouille fut donné à Lord Seymour à cause de ses crapuleuses excentricités.

Arsouiller

(Delvau, 1867) : v. a. et n. Engueuler, — dans l’argot des faubouriens.

Arsouiller (s’)

(Rigaud, 1881) : Se compromettre avec des arsouilles, fréquenter des gens crapuleux.

(La Rue, 1894) : S’encanailler.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique