AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Dos (scier le)

(Larchey, 1865) : Importuner. V. Scier.

Moi, ça me scie le dos.

Rétif, 1782.

(Rigaud, 1881) : Ennuyer. — En avoir plein le dos, manière d’exprimer son mécontentement, lorsque quelqu’un ou quelque chose vous ennuie énormément.

Gicler, giscier

(La Rue, 1894) : Jaillir, couler en jet. Cracher en jet.

Scier

(d’Hautel, 1808) : Berner, railler, persifler, ridiculiser, turlupiner quelqu’un ; se divertir à ses dépens. Il signifie aussi ennuyer, excéder, importuner.
Tu me scie le dos avec une latte. Se dit trivialement à quelqu’un dont les discours ennuient, excèdent, ou que les avis importunent.

(Delvau, 1867) : v. a. Importuner, obséder sans relâche. On dit aussi Scier le dos.

(La Rue, 1894) : Ennuyer, fatiguer.

Scier du bois

(Delvau, 1867) : v. a. Jouer du violon ou de la contrebasse, — dans l’argot des faubouriens.

(Rigaud, 1881) : Jouer du violon, jouer du violoncelle.

Scier son armoire

(Virmaître, 1894) : Quand le contrebassiste, dans un orchestre, fait sa partie, les voyous disent :
— Il scie son armoire.
Allusion de forme (Argot du peuple). N.

Scier, scier le dos

(Larchey, 1865) : Tourmenter.

Pourquoi boire ? — Pour s’étourdir, pour oublier ce qui vous scie.

E. Sue.

Laisse-moi, Cadet, tu me scies.

Rousseliana, 1805.

(Rigaud, 1881) : Ennuyer. — Fatiguer par des vexations, des bavardages.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique