AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Et cœtera de notaire et quiproquo d’apothicaire

(Rigaud, 1881) : Chose, événement funeste. Un vieux proverbe dit :

Dieu vous garde l’un et cœtera de notaire et d’un quiproquo d’apothicaire !

Notaire

(d’Hautel, 1808) : C’est autant que si les notaires y avoient passé. Se dit d’un homme qui observe exactement la parole.

(Delvau, 1867) : s. m. Comptoir du marchand de vin, — dans l’argot des faubouriens, qui y font beaucoup de transactions, honnêtes ou malhonnêtes, et un certain nombre de mariages à la détrempe.

Notaire du coin

(Rigaud, 1881) : Marchand de vin. C’était autrefois, et encore au commencement du siècle : Notaire à barreaux de bois, parce que la devanture des anciens débits de vin était garnie de barreaux de bois.

Allons passer z’un contrat d’un litre, chez le notaire à barreaux de bois.

(Le Nouveau Vadé.)


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique