AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Mouchailler, moucharder

(Larchey, 1865) : Espionner, dénoncer. — En 1455, les gueux ou coquillards de Dijon disaient déjà mouschier à la marine, pour dénoncer a la justice.

Moucharde

(Clémens, 1840) : Lune.

(Larchey, 1865) : Lune. V. Cafarde.

Mais bientôt la patraque au clair de la moucharde nous reluque de loin.

Vidocq.

(Delvau, 1867) : s. f. La lune, qui, de ses gros yeux ronds, a l’air d’assister au détroussement ou au meurtre d’un homme sur une route.

(Rigaud, 1881) : Lune, — dans le jargon des voleurs.

(La Rue, 1894) : La lune.

(Virmaître, 1894) : La lune. Elle se montre souvent fort mal à propos pour déranger messieurs les voleurs dans leurs expéditions nocturnes (Argot des voleurs). N.

(Rossignol, 1901) : La lune.

Moucharde (la)

(Hayard, 1907) : La lune.

Moucharder

(Delvau, 1867) : v. a. et n. Espionner la conduite de quelqu’un.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique