AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Estourbir

(Larchey, 1865) : Tuer. — Mot à mot : mettre hors de combat. — Du vieux mot estor : choc, mêlée, duel (Roquefort).

En goupinant de cette sorte, les parains seront estourbis ; il sera donc impossible de jamais être marons.

Vidocq.

(Delvau, 1867) : v. a. Tuer, — dans l’argot des faubouriens et des voleurs. Le vieux français avait esturbillon, tourbillon, et le latin exturbatio. L’homme que l’on tue au moment où il s’y attend le moins doit être en effet estourbillormé. Signifie aussi Mourir.

(Rigaud, 1881) : Étourdir ; assommer à coups de poing, à coups de bâton.

(La Rue, 1894) : Tuer.

(Virmaître, 1894) : Tuer un individu par surprise (Argot des voleurs).

(Rossignol, 1901) : Tuer.

(Hayard, 1907) : Tuer.

Estourbir (s’)

(Delvau, 1867) : Disparaître, s’enfuir, — dans l’argot des faubouriens. Par extension : Mourir.

(La Rue, 1894) : Disparaître. Mourir.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique