AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Carouble

(Raban et Saint-Hilaire, 1829) : Fausse clef. La carouble s’est esquintée dans la serrante, la clef s’est cassée dans la serrure.

(Bras-de-Fer, 1829) : Fausse clé.

(M.D., 1844) : Fausse clé.

(Halbert, 1849) : Fausse clef.

(Larchey, 1865) : fausse clé (Vidocq). V. Esquintement.

(Delvau, 1867) : s. f. Fausse clé, — dans l’argot des voleurs.

(Rigaud, 1881) : Fausse clé, — dans l’ancien argot.

(Rigaud, 1881) : Soir, nuit, — dans le jargon des voleurs. — Être vu à la carouble, être arrêté le soir.

(La Rue, 1894) : Fausse clé. Soir, nuit. Vu à la carouble, arrêté le soir.

(Virmaître, 1894) : Clé employée par les carroubleurs (Argot des voleurs).

(Hayard, 1907) : Fausse clé.

Caroubler

(Rossignol, 1901) : Ouvrir une porte avec de fausses clés.

Caroubles

(Rossignol, 1901) : Fausses clés.

Caroubleur

(Clémens, 1840) : Voleur avec fausses clefs.

(Larchey, 1865) : « Voleur employant des caroubles fabriquées par lui-même sur des empreintes livrées par des domestiques, des frotteurs, des peintres, ou des amants de servantes. — Le Caroubleur à la flan ou à l’esbrouffe vole aussi avec de fausses clés, mais au hasard, dans la première maison venue. Le Caroubleur au fric-frac emploie, au lieu de clés, un pied de biche en fer appelé cadet, monseigneur, ou plume. »

Vidocq.

(Delvau, 1867) : s. m. Individu qui vole à l’aide de fausses clés. On dit aussi caroubleur refilé. Caroubleur à la flan. Voleur à l’aventure.

(Rigaud, 1881) : Voleur qui opère à l’aide de fausses clés. — Caroubleur au fric-frac, voleur avec effraction au moyen d’un ciseau à froid, d’un clou, d’une pince.

(Virmaître, 1894) : Vol à l’empreinte à l’aide de fausses clés (Argot des voleurs). V. Boite de Pandore.

(Rossignol, 1901) : Celui qui carouble. Le voleur à l’aide de fausses clés est un caroubleur.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique