AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Taper

Taper

Fermer, frapper. Taper le chasse : fermer l’œil, c’est-à dire dormir.

Taper

v. a. Frapper, battre.

Taper

v. a. et n. Permolere uxorem, quamlibet aliam, — dans l’argot des typographes.

Taper

v. a. Demander de l’argent, — dans l’argot des ouvriers. Taper son patron de vingt francs. Lui demander une avance d’un louis.

Taper

v. n. Prendre sans choisir, — dans l’argot des faubouriens. Taper dans le tas. Prendre au hasard dans une collection de choses ou de femmes. Taper sur les vivres. Se jeter avec avidité sur les plats d’une table ; manger gloutonnement. Taper sur le liquide. S’empresser de boire.

Taper

Séduire à première vue une femme. — Elle est tapée, elle en tient. C’est une abréviation de taper dans l’œil, mais applicable seulement a une femme.

Taper

Étourdir, porter au cerveau. — Le vin tape sur la coloquinte.

Taper

Emprunter. Pour certaines gens, une demande d’argent à laquelle ils ne peuvent se soustraire équivaut à un coup qui les frappe… d’épouvante ; de là taper.

Il songea un instant à taper Théophile, mais il était déjà son débiteur de dix louis.

(Vast-Ricouard, Le Tripot.)

Taper

Séduire. Étourdir. Emprunter.

Taper

Taper quelqu’un, lui emprunter de l’argent. On lui refuse en lui disant également :
— Tu peux te taper.
Synonyme de : Tu peux te fouiller (Argot du peuple).

Taper

Emprunter.

Je n’ai pas d’argent, je vais taper mon ami pour qu’il m’en prête.

Taper (s’en)

Boire énormément.

Allons-nous nous en taper !… je vous donnerai l’exemple.

(Scribe, l’Honneur de ma fille, 1836.)

Taper (se)

Se voir refuser quelque chose ; s’en passer. — Se masturber.

Taper (se)

Se voir refuser un objet ou ne pouvoir se le procurer.

Taper à tour de bras

Cogner vigoureusement.
— J’ai beau taper ma femme à tour de bras, quand elle me fait un impair, elle me gobe tout de même (Argot du peuple).

Taper dans l’œil

Commencer à plaire à quelqu’un — ou à quelqu’une ; — séduire par la grâce, l’esprit, la parole ou le geste.

Ma petite poulette.
Dans la rue Montorgueil,
Ton p’tit nez en trompette,
Il m’a tapé dans l’œil.
Laïtoit, ete.

Al. Dalbs.

Taper dans l’œil

v. a. Séduire, — en parlant des choses et des femmes.

Taper dans l’œil

Fasciner, produire une vive impression. — Cette femme m’a tapé dans l’œil.

Taper dans le mille

Réussir. Donner du pied au derrière. — Bing ! en plein dans le mille. Allusion au jeu de Siam, au tir à la cible.

Taper dans le tas

Étant donné que : — le théâtre représente un atelier de brocheuses, de modistes ou de couturières. En vrai bandeur, vous faites votre choix ; mais ne voulant pas faire four, vous tapez d’abord la plus facile, qui a bientôt une confidente que vous tapez aussi. La deuxième excite la curiosité d’une troisième, d’une quatrième, et… vous arrivez a réaliser le proverbe : Qui en a vu une, les connaît toutes.

Taper dans le tas

Avoir de la rondeur dans les allures, de la franchise dans le caractère.

Taper dans le tas

Prendre au hasard. — Frapper au hasard.

Taper dans le tas

Prendre une femme au hasard. Taper dans le tas : attaquer un ouvrage avec vigueur. Taper dans le tas : frapper dans le tas d’une bande de rôdeurs qui vous attaquent (Argot du peuple).

Taper de l’œil

Dormir.

Il y avait plus d’une heure que je tapais de l’œil quand je m’entends réveiller.

œuvres badines de Caylus, 1750.

Taper dans l’œil : Séduire.

Taper de l’œil

v. n. Dormir. L’expression est plus vieille qu’on ne serait tenté de le croire, car on la trouve dans les Œuvres du comte de Caylus (Histoire de Guillaume Cocher).

Taper de l’œil

Dormir.

Taper de la patte (?)

Voir ripper. Les lapins tapent de la patte.

Taper quelqu’un

Lui emprunter de l’argent.

Taper sur la boule

Enivrer, battre.

Dans l’gosier comme ça coule, Comme ça tape sur la boule.

J. Moinaux, Ch.

Ce scélérat de vin de champagne avait joliment tapé ces messieurs.

Festeau.

Taper sur la boule

v. a. Griser, étourdir, à propos d’un liquide.

Taper sur la giberne

Taper sur le derrière. — Allusion à la place ordinaire de la giberne.

Je lui détache un coup de pinceau sur la giberne.

Monselet.

Taper sur le ventre, sur la baraque (se)

Sacrifier au jeune Onan.

Taper sur les vivres, sur la bitture

Manger avec voracité. Taper sur la boisson, boire avec avidité.

Taper sur les vivres, sur la boisson

Manger et boire avidement.

D’avoir trop tapé sur l’pichet, Qu’en avaient plein la gargamelle.

Chansonnier, 1836.


Argot classique, le livreFacebook