AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Rouler

Rouler

Aller d’un lieu à un autre, se promener.

Rouler

Battre, vaincre. — Mot à mot : rouler à terre.

Enfin je suis seul contre le gouvernement avec son tas de tribunaux et je les roule.

Balzac.

Roulée : Vigoureuse correction.

Rouler

Voyager. — Roulier est classique.

Rouler

v. a. Battre quelqu’un. Signifie aussi : Tromper, agir malignement.

Rouler

v. n. Aller bien comme santé ou comme commerce. Ne s’emploie guère qu’à la troisième personne de l’indicatif présent : cela roule. C’est l’équivalent de : Cela boulotte.

Rouler

v. a. Se moquer, lutter d’esprit et d’impertinences, — dans l’argot des gens de lettres. Se faire rouler. Avoir le dessous dans une affaire, dans une discussion.

Rouler

v. n. Vagabonder, voyager, — dans l’argot du peuple. On dit aussi Rouler sa bosse.

Rouler

v. intr. Aller d’imprimerie en imprimerie.

Rouler

Vagabonder. — Tromper grossièrement.

On ne le roule plus aujourd’hui ; il n’est plus votre dupe, vous êtes sa victime.

(J. Vallès, Le Dimanche d’un jeune homme pauvre.)

Rouler

Battre. Vagabonder. Se bien porter. Tromper, voler.

Rouler

Tromper, induire en erreur.

Je l’ai trompé, je l’ai roulé.

Rouler

Son adversaire à un jeu quelconque est le gagner.

Rouler dans la farine

v. a. Tromper, jouer un tour, user de finesse envers des gens trop simples.

Rouler la brouette à biribi

Être envoyé dans un régiment de discipline. Argot de caserne.

Il amassa un nombre incalculable de jours de consigne et de salle de police, et vint enfin, comme disent les troupiers, rouler la brouette à biribi, c’est-à-dire qu’il fut envoyé aux compagnies de discipline.

(Triboulet, mars 1884.)

Rouler sa bosse

Ouvrier trimardeur, qui n’a pas de domicile fixe, qui roule sa bosse de ville en ville. C’est un mendiant déguisé qui cherche de l’ouvrage et prie le bon Dieu de n’en pas trouver (Argot du peuple).

Rouler sa bosse

Ne pas avoir de domicile fixe, voyager constamment c’est rouler sa bosse. Celui qui a beaucoup voyagé a roulé sa bosse.

Rouler sa viande dans le torchon

v. a. Se coucher, — dans l’argot des faubouriens.

Rouler sa viande dans le torchon

Se coucher. On dit plus communément :
— Je vais remiser ma viande. (Argot du peuple).


Argot classique, le livreFacebook