AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Ficher

Ficher

Donner.

Ficher

Donner.

Ficher

Faire. — Il est à remarquer que la finale de cet infinitif s’élide presque toujours.

Mais voyons, Limousin, avec un méchant budget d’une cinquantaine de millions, qu’est-ce que tu peux fiche ?

Gavarni.

Ficher

Donner, flanquer.

Je l’ai fichue à l’eau.

E. Sue,

J’lui fiche un soufflet.

1750, Cailleau.

Fiche-moi la paix.

Jaime.

Dès la fin du quatorzième siècle, ficher se trouve souvent dans le livre des faicts du mareschal de boucicaut (édit. michaud). — à une déroute de sarrasins, il est dit que les jardins favorisèrent beaucoup leur retraite, car s’y fichèrent ceulx qui eschapper peurent (p. 276). — la même année (1399), on nous représente les vénitiens après un combat maritime s’en allant ficher en leur ville de modon (p. 283). — enfin,

quand chateaumorant, avec la compaignée des autres prisonniers feurent arrivez à venise, adonc on les ficha en forte prison.

(édit. petitot, t. II, p. 83).

Ficher

Fourrer.

Ne vas pas te ficher cela dans la cervelle.

Le Rapatriage, parade du dix-huitième siècle.

Ficher

v. n. Faire, convenir, importer. Une remarque en passant : On écrit Ficher, mais on prononce Fiche, à l’infinitif.

Ficher

v. a. Donner. Signifie aussi : Appliquer, envoyer, jeter.

Ficher (se)

S’habiller.

Faut-y que ça soit chiche de ne pas se fiche en sauvage.

Gavarni.

Ficher (se)

Se moquer.

Vous vous fichez du monde.

Vadé, 1755.

Ah bah ! je t’en fiche, il m’embrassait toujours.

L. Beauvallet.

Ficher (se)

v. réfl. S’habiller de telle ou telle façon. Se ficher en débardeur. Se costumer en débardeur.

Ficher (se)

v. réfl. Se moquer. Se ficher du monde. N’avoir aucune retenue, aucune pudeur. Je t’en fiche ! Se dit comme pour défier quelqu’un de faire telle ou telle chose.

Ficher (se)

v. réfl. Se mettre dans l’esprit.

Ficher comme de coller un tampon (s’en)

S’en moquer complètement ; c’est la variante de « s’en ficher comme de colin tampon. »

Ficher dans la douane (s’en)

S’ennuyer énormément. Argot de ces messieurs de la douane.

Ficher dedans

Tromper. V. Dedans.

Ficher la colle

Mentir adroitement.

Ficher la colle gourdement

Être bon trucheur en perfection.

Ficher la misère par quartiers

Être pauvre.

Ficher le camp

Décamper.

Mon enfant, fiche moi le camp.

Rétif, 177e Contemporaine, 1783.

Ficher le camp

v. a. S’en aller, s’enfuir. Le peuple dit : Foutre le camp.

Ficher ou deficher

Bailler.

Ficher ou déficher

Bailler.

Ficher son billet (en)

Donner mieux que sa parole, faire croire qu’on y engagerait même sa signature. Le peuple dit En foutre son billet.

Ficher une colle

Conter un mensonge. — V. Colle.

Pour mieux duper les innocents, Être adroit à ficher la colle.

1651, la Juliade.

Ficher une colle

Débiter un mensonge. — Ficher s’emploie honnêtement à la place du verbe qui commence par la même lettre et dont a tant abusé le père Duchêne.


Argot classique, le livreFacebook