AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Débiner

Débiner

Parler contre.

Débiner

Parler contre un confrère, le dénoncer.

Débiner

Parler contre.

Débiner

Mépriser.

Débiner

Parler mal d’autrui.

Débiner

Médire.

On le débine, on le nie, on veut le tuer.

A. Scholl.

Débiner

v. a. Médire, — et même calomnier. En wallon, on dit : Dibiner, pour être mal à l’aise, en langueur. Se débiner. S’injurier mutuellement.

Débiner

v. Dénigrer, dire du mal de quelqu’un. N’est pas particulier au langage typographique.

Débiner

Dire du mal. — Déprécier. Mot à mot : mettre quelqu’un ou quelque chose dans la débine, l’appauvrir moralement.

Débiner

Dire du mal de quelqu’un.
— Nous l’avons tellement débiné qu’il n’a pu réussir (Argot du peuple).

Débiner

Dire du mal de quelqu’un c’est le débiner.

Débiner

Critiquer, (se), partir.

Débiner (se)

S’en aller, s’enfuir. En wallon, on dit Biner pour Fuir.

Débiner (se)

Se sauver.

Débiner (se)

S’affaiblir, se sentir malade, perdre ses forces, — dans le jargon du peuple. — Se débiner des fumerons, ne pas être solide sur ses jambes. (L. Larchey)

Débiner (se)

S’en aller, se sauver. « Je suis presse, je me débine. » — « Je me suis débiné des agents. »

Débiner le pante

Voler l’homme qu’un autre s’était réservé de voler.

Débiner le truc

v. a. Vendre le secret d’une affaire, révéler les ficelles d’un tour. Argot des saltimbanques.

Débiner le truc

Compère mécontent qui révèle le secret de son associé (Argot des voleurs).


Argot classique, le livreFacebook