AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Bouffe

Bouffe

Soufflet. — Figure. — Il avait ce dernier sens eu 1849.

Bouffe la balle

Joufflu. — Gourmand.

Bouffé le cirage (ne pas avoir)

N’avoir rien inventé, n’être l’auteur d’aucune merveille. Terme railleur.

Bouffe-la-Balle

s. m. Gourmet, goinfre, — dans l’argot du peuple. Se dit aussi d’un homme dont le visage est un peu soufflé.

Bouffe-tout

Il est des individus atteints de boulimie, qui mangent tout ce qui se présente. Thomas l’Ours, le modèle bien connu de Montmartre, mangeait en guise de hors d’œuvre huit livres de pain en buvant un seau de vin. Les rapins racontent encore qu’un jour de famine Thomas l’Ours avait dévoré un poêle de faïence (Argot du peuple).

Bouffer

v. n. Manger, — dans l’argot du peuple, qui aime les mots qui font image.

Bouffer

Manger gloutonnement.

Bouffer

Bouder, dissimuler sa mauvaise humeur (XVIIIe siècle). Aujourd’hui, c’est piper.

Bouffer

Manger.

Il est onze heures, la cloche a sonné, allons bouffer.

Bouffer

Manger.

Bouffer (se)

Se battre — dans l’argot des faubouriens. On dit aussi Se bouffer le nez.

Bouffer à l’as

Dîner par cœur. Même signification que passer à l’as, passer devant Chevet, regarder mais ne pas toucher (Argot du peuple).

Bouffer des briques à la sauce aux cailloux

Se dit par ironie. Mot à mot n’avoir rien à se mettre sous la dent (Argot du peuple). N.

Bouffer la botte

Faire le pied de grue, l’amour platonique ; se laisser berner par une femme.

Bouffer la botte

Amour platonique… faute de mieux (Argot du peuple).

Bouffer le nez (se)

Se disputer de très près, face à face, comme si on voulait se manger le nez.

Bouffer ou boulotter

Manger.

Bouffer son cran

Ne pas être content, marronner. On dit aussi : bouffer son bœuf (Argot d’imprimerie).

Bouffeter

v. n. Causer, bavarder. Argot des faubouriens.

Bouffeter

Bavarder. — Bouffeteur, bavard, bouffeteuse, bavarde.

Bouffeter

Bavarder.

Bouffeur de kilomètres

Sobriquet du chasseur de Vincennes, le plus intrépide marcheur de l’infanterie française. Il bouffe, il avale les kilomètres.


Argot classique, le livreFacebook