AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Bassin

Bassin

La nature de la femme, dans laquelle le membre viril nage trop souvent.

J’eusse voulu toujours fouiller dans votre bassin.

Tabarin.

Bassin

s. m. Homme ennuyeux, — dans l’argot des filles et des faubouriens, qui n’aiment pas à être ennuyés, les premières surtout. On dit aussi Bassinoire.

Bassin

s. m. Homme ennuyeux. Ce mot appartient aussi à l’argot parisien et n’est pas spécial à la typographie : Tais-toi, vieux bassin. On dit aussi bassinoire.

Bassin

Insipide, ennuyeux (Argot du peuple). V. Bassinoire.

Bassin

Individu ennuyeux.

Bassin, bassinoire

Importun.

Allons, vieux bassin, Avez-vous fini vos manières.

Becquet, chanson.

Bassiner : Importuner.

Il me bassine, cet avoué.

Labiche.

Bassinoire : Grosse montre de cuivre. — Moins le manche, elle offre un diminutif assez exact de la bassinoire classique.

C’était une vénérable montre de famille, dite bassinoire en langage familier.

Champfleury.

Bassin, Bassinoire

Individu ennuyeux, qui a le talent de tous agacer les nerfs.

Bassinant

adj. Ennuyeux, importun, bavard.

Bassinant

Ennuyant.

Si Pierre vient, dis-lui que je n’y suis pas, il est bassinant commt un boisseau de puces.

Bassiner

v. a. Importuner.

Bassiner

Ennuyer fortement. La conversation de quelqu’un qui vous bassine produit sur les nerfs le mouvement monotone de la bassinoire passée et repassée sur les draps de lit pour les chauffer. — Dans le glossaire génevois de M. J. Humbert ce mot et le précédent ont la même signification que chez nous. À qui la paternité : à Genève ou à Paris ?

Bassinet (cracher au)

Donner de l’argent de mauvaise grâce. Autrefois à l’église, et encore aujourd’hui, les offrandes, au moment de la quête, sont déposées dans un plat de métal, dans un bassin. — Cracher au bassinet. Avouer, se décider à parler.

Une fois ! deux fois ! tu ne veux pas cracher au bassinet ?

(J. Lermina, Les Chasseurs de femmes, 1879.)

Bassinoire

s. f. Grosse montre, — dansl’argot des bourgeois.

Bassinoire

Montre d’argent très large et très épaisse, montre de paysan.

Bassinoire

« À Paris, il est de ces hôtels où, pour quelques sous, couchent les maçons, qui s’en vont à leur travail, à l’aube. Eh bien ! Par les nuits d’hiver, il est de pauvres diables qui attendent, l’onglée aux mains, que ces maçons soient partis pour se glisser, au rabais, dans leurs draps encore chauds. Ils font queue devant le logeur, comme devant un théâtre. Ils battent la semelle en attendant le sommeil. Ils appellent, dans leur argot, les compagnons maçons qui leur cèdent ainsi leur couche, les bassinoires. »

(J. Claretie : La Vie à Paris.)

Bassinoire

Individu qui répète cent fois la même chose pour ne rien dire (Argot du peuple).

Bassinoire

Celui qui répète plusieurs fois la même chose pour ne rien dire.


Argot classique, le livreFacebook