AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Barre

Barre

s. f. Aiguille, — dans l’argot des voleurs.

Barre

Aiguille.

Barre

Aiguille (Argot des voleurs). N.

Barré

adj. et s. Simple d’esprit, et même niais, — dans l’argot du peuple, qui, sans doute, veut faire allusion à une sorte de barrage intellectuel qui rend impropre à la conception.

Barré

Taisez-vous, en voilà assez. Fermez çà, barré. Barrée (la rue est). Elle l’est, en ellet, pour ceux qui n’y peuvent passer à cause d’un créancier récalcitrant. On dit aussi : on pave (Argot du peuple).

Barre (compter à la, tenir sa comptabilité à la)

Ce genre de comptabilité, encore en usage chez quelques marchands de vins, consiste à marquer chaque objet de consommation au moyen d’une barre faite à la craie sur une ardoise. Au noble jeu de tourniquet, l’ardoise marche un train d’enfer, et quelquefois, dans sa précipitation, le marchand de vin aligne quelques barres de plus.

Barré (être)

Individu bouché, crédule, ignorant, qui comprend difficilement. Mot à mot : il a la cervelle barrée (Argot du peuple).

Barrée (la)

Échelle. Allusion aux échelons que forment les barreaux (Argot des voleurs). V. Montante.

Barrer

v. n. Abandonner son travail, — dans l’argot des marbriers de cimetière. Se barrer. S’en aller.

Barrer

v. a. Réprimander, — dans l’argot du peuple.

Barrer

Quitter son ouvrage. — Réprimander. Se barrer, s’en aller, — dans le jargon des ouvriers.

Barrer

Réprimander.

Barrer

Quitter, s’en aller, quitter sa maîtresse est la barrer.

Nous ne nous aimons plus, barrons. — Il est tard, barrons, allons-nous-en.

Barrer (se)

Se défendre.

Barrerot

s. m. Barbier, — dans l’argot des forçats.

Barres (se rafraîchir les)

Boire, — dans le jargon des soldats de cavalerie.


Argot classique, le livreFacebook