AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Épicier

Épicier

Celui qui critique les autres.

Épicier

« Les romantiques n’avaient de commun que leur haine des bourgeois qu’ils appelèrent génériquement épiciers (1830). La société ne se divisa plus à leurs yeux qu’en bourgeois et en artistes, — les épiciers et les hommes. »

Privat d’Anglemont.

Épicier s’emploie adjectivement :

Allons, vraiment, c’est épicier.

Balzac.

Épicier

s. et adj. Homme vulgaire, sans goût, sans esprit, sans rien du tout, — dans l’argot des gens de lettres et des artistes, pleins de dédain pour les métiers où l’on gagne facilement sa vie.

Épicier

Nom que donnent les collégiens à ceux de leurs camarades qui se destinent au commerce.

A l’élève bifurqué se rattache l’épicier ou épi-cemar, élève de français.

(Les Institutions de Paris, 1858.)


Argot classique, le livreFacebook