по-русски
StartseiteA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLinks

Kontakt

Zufälliges Wort

Putain de Scheiße
Putain de Scheisse!
das Buch


Hat das Wörterbuch Ihnen gefallen ? Ihre Spende hilft, die Webseite online zu halten:


Facebook


Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Allemand-français
Argot-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

tr

tr Abk [te.ɛʁ]

Abkürzung der Redewendung très rigolo (sehr lustig).

c sur ta pa tor!!!!!l0ol bn courage!!!!! mdr tr

(kiitiipiix @ commentcamarche.net, 05/2005)

trac m [tʁak]

Angst.

J’ai toujours le trac avant de monter sur scène.

(Zazie, 09/2010)

tracer v [tʁase]

Flitzen, sich beeilen.

Il existe aussi quelques bouquins genre « médecin de papier » qui décrivent les symptômes et aident à faire un diagnostic si on est sans aide réellement compétente. Nous ne seront pas médecin pour autant mais ça donne les moyens de réagir vite, demander des secours, tracer à toute berzingue vers un hôpital ou tout simplement de ne pas s’inquieter ou s’affoler.

(Yves @ debucquoi.com, 10/2010)

traczir m [tʁakziʁ]

Angst.

Vu son état, j’allais pas lui filer le traczir en plus ; j’avais les jetons de la voir canner.

Bei ihrem Zustand wollte ich ihr nicht auch noch Angst machen; Ich befürchtete sie könnte den Löffel abgeben.

(Chrysalis, 1979)

train m [tʁɛ̃]

Gesäß, Arsch.

Moi si j’avais une copine comme elle, il y a longtemps que je l’aurais foutue à la porte à coup de pied dans le train.

(Pillout @ m6.fr, 06/2011)

travelo m [tʁavəlo]

Transvestit.

Dites-lui que je suis lucide depuis que je l’ai quittée
Que j’étais bien trop candide que j’aurais dû l’écouter
Et que cette fille superbe qui m’emmena en bateau
Je l’ai su qu’à l’île d’Elbe que c’était un travelo.

(Pierre Perret, Estelle, 1979)

trimer v [tʁime]

Malochen, arbeiten.

La perspective de trimer de plus en plus tard ne m’enchante pas vraiment, c’est un euphémisme. Je passe déjà pratiquement trois heures par jour à perdre mon temps et ma santé dans les transports en commun parisiens (j’ai le temps d’en écouter de la musique !) et cela ne va pas s’arranger.

(El Camino @ blogspot.com, 06/2010)

tringler v [tʁɛ̃gle]

Vögeln.

Oh ! tu sais, des femmes qui aiment se faire tringler, je suis sûre qu’il n’y en a pas une sur cent : c’est un genre qu’elles se donnent, par snobisme.

Ach! Weisst Du, Frauen die gerne ficken, davon gibt es nicht mal eine von hundert: Sie tun nur so, aus Snobismus.

(Beauvoir, Mandarins, 1954)

trique f [tʁik]

Ständer, Erektion, ursprünglich: grosser Stock.

Je voudrais être un nain,
Pour avoir une grosse bite.
Je voudrais être un nain,
Pour avoir une belle trique.

(Les VRP, le nain, 1989)

triquer v [tʁike]

Einen Ständer haben.

Un filtre qui fait triquer comme un taureau.

(Spam, 05/2007)

trisser (se ~) v [sə tʁise]

Abhauen, verduften.

Je ponctue cette affirmation d’un regard ensorceleur. Puis je me trisse. La lourde se referme.

(San-Antonio, Les souris ont la peau tendre, 1951)

trombine f [tʁɔ̃bin]

Gesicht, Fresse.

J’ai dans un premier temps trouvé la photo magnifique. Ensuite, j’ai gémi que s’ils avaient choisi un cliché où on ne voyait pas ma trombine c’était probablement parce que j’étais trop vilaine.

Anfänglichs fand ich das Foto wunderbar. Danach habe ich gejammert, weil wenn sie ein Bild gewählt haben auf dem meine Fresse nicht zu sehe ist heißt es wohl das ich zu häßlich bin.

(Caroline @ penseesderonde.fr, 08/2010)

trombiner v [tʁɔ̃bine]

Bumsen.

« Jean Jaurès ? C’est une rue, quoi », me disait récemment l’étron bachelier d’une voisine, laquelle et son mari, par parenthèse, acceptent de coucher par terre chez eux les soirs où leur crétin souhaite trombiner sa copine de caleçon dans le lit conjugal.

(Pierre Desproges, Chronique de la haine ordinaire, 04/1986)

tronche f [tʁɔ̃ʃ]

Gesicht, Fresse.

J’pose une bombe une spéciale pour ton postérieur
Ma tronche en poster style austère.

(Arsenik, Affaires de famille, 1998)

troncher v [tʁɔ̃ʃe]

Ficken.

Pendant que George W. Bush, Jacques Chirac, Silvio Berlusconi et le Mollah Omar tapent la discute à Bruxelles, moi je cherche toujours aussi désespérément à troncher de la meuf. Mais peut-être que je cherche au mauvais endroit...

Während George W. Bush, Jacques Chirac, Silvio Berlusconi und der Mullah Omar in Brüssel ihre Plauderruden halten versuche ich immer noch so verzweifelt eine Schnecke zu pimpern. Aber vielleicht suche ich auch am falschen Ort...

(queutard @ blogspot.com, 02/2005)

trône m [tʁon]

Lokus, Toilette („Thron“).

J’ai, a part quelques unes, exactement la même fiche affichée dans mes chiottes, ça me fait toujours rire quand je suis sur le trône !

(Satantoutnu @ forumprod.com, 06/2011)

troquet m [tʁokɛ]

Kneipe, Café.

Son bonheur avait duré ce que dure un Beaujolais sur le zinc d’un troquet.

Sein Glück währte si lange wie ein Glas Beaujolais auf einer Kneipentheke.

(Frédéric Dard)

trottoir (faire le ~) m [fɛʁə lə tʁɔtwaʁ]

Auf den Strich gehen.

Car, dans l’art de fair’ le trottoir,
Je le confesse,
Le difficile est d’ bien savoir
Jouer des fesses...

(Georges Brassens, Le mauvais sujet repenti, 1953)

trou de balle m [tʁu də bal]

Arschloch.

Je vais me faire opérer du trou de balle.

(perluchette @ aufeminin.com, 05/2009)

trouduc m [tʁudyk]

Arschloch (Abkürzung von trou du cul).

On peut quand même être serviteur de l’Etat, instruit, aisé, et être un trouduc. C’est l’attitude de cet homme à l’égard d’un de mes amis qui me fait dire ça.

(Jérôme @ blogspot.com, 01/2008)

troufion m [tʁufjɔ̃]

Landser, einfacher Soldat.

Si certains généraux de Khadafi (au moins 1) ont rejoins les insurgés, je ne vois pas pourquoi le simple troufion ne pourrait pas le faire.

Da bestimmte Generäle (zumindest einer) sich den Aufständischen anschliessen sehe ich nicht, weshalb der einfacher Soldat es nicht machen könnte.

(aluboys_67 @ discutons.org, 04/2011)

trouillard m [tʁujaʁ]

Angsthase.

La jeunesse Ardennaises et les Ardennais attendent un chef de l’État courageux, Mr Sarkozy restera un président de la République trouillard et irrespectueux du monde du travail et des Ardennais en général !

(Florian Glay @ hautetfort.com, 04/2011)

trouille f [tʁuj]

Angst.

J’ai le trac, pour ne pas dire la trouille, du missionnaire qui débarque chez les cannibales.

Ich habe die Angst, um nicht zu sagen die Muffensausen, vom Missionar, der bei den Menschenfressern erscheint.

(H. Bazin, Lève-toi, 1952)

truffe f [tʁyf]

Depp, Einfaltspinsel.

Merci de ta réponse et désolé, j’ai pas mal galéré pour poster les photos : je suis une truffe.

(valkov @ cannaweed.com, 08/2010)


Putain de Scheisse! das BuchFacebook