по-русски
StartseiteA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLinks

Kontakt

Zufälliges Wort

Putain de Scheiße
Putain de Scheisse!
das Buch


Hat das Wörterbuch Ihnen gefallen ? Ihre Spende hilft, die Webseite online zu halten:


Facebook


Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Allemand-français
Argot-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

bec

bec m [bɛk]

Mund („Schnabel“).

Je me colle une sèche dans le bec et je nous allume.

Ich klemme mir eine Kippe in den Schnabel und zünde uns an.

(San-Antonio, Du poulet au menu, 1958)

bécane f [bekan]

1. Moped, Motorad;

J’ai essayé une fois, le mécano puait la vinasse à 9h00 du mat, et il a réussi à faire tomber ma bécane en la montant sur le pont !

(Arnaud @ narkive.com, 08/2010)

2. Computer.

bécot m [beko]

Kuss, abgeleitet von bec (Schnabel).

Soudain elle m’attira vers elle et faillit m’étouffer en me filant un bécot qui me coupa véritablement le souffle.

(Marius Lottaz, Le bourlingueur, 1983)

bécoter v [bekote]

Küssen.

Les amoureux qui s’bécotent sur les bancs publics,
bancs publics, bancs publics,
en s’disant des « je t’aime » pathétiques,
ont des p’tites gueules bien sympatiques.

(Georges Brassens, Les amoureux des bancs publics, 1954)

becqueter v [bɛkte]

Futtern, essen.

La Cigale reine du hit-parade
Gazouilla durant tout l’été
Mais un jour ce fut la panade
Et elle n’eut plus rien à becqueter.

(Pierre Perret, La Cigale et la Fourmi, 1995)

bectance f [bɛktɑ̃s]

Fressalien, Essen. Auch becquetance geschrieben.

J’sais pas vous autres, mais la bectance de l’avion, moi, j’digère mal !

Ich weiß nicht wie es mit euch ist, aber ich verdaue schlecht den Fraß vom Flieger!

(Bérurier dans San-Antonio, le film, 2004)

becter v [bɛkte]

Futtern, essen.

— Je croyais que c’était juste un casse-croûte. Mais maintenant monsieur becte à la carte.

(Michel Audiard, 100.000 dollars au soleil, 1963)


Putain de Scheisse! das BuchFacebook