AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Doubleur de sorgue

Larron de nuit.

Doubleur de sorgue

Voleur de nuit. Il double la journée (Argot des voleurs). V. Attristé.

Doubleur de Sorgue

Voleur de nuit.

Doubleux de sorgue

Larron de nuit.

Doubleux de sorgue ou sorgne

Larron de nuit.

Gâfe de sorgue

Garde de nuit.

Gaffe de sorgue

Gardien de marché ou surveillant de maisons en construction. Autrefois, c’étaient des invalides qui remplissaient ces fonctions (Argot des voleurs).

Grande-sorgue

La mort.

Maquiller à la sorgue

Voler la nuit.

Passer à la sorgue

Dormir. (V. Delvau : Sorgue.)

Qui sorgue à la paire

Sans domicile.

Rabateux, Doubleur de sorgue

Voleur de nuit, à l’époque où les voleurs de nuit formaient une catégorie. Aujourd’hui, ils volent de nuit et de jour, quand ils peuvent.

Rabatteurs à la sorgue

Voleurs qui opèrent la nuit. C’est un redoublement de syllabe ; ils ne rabattent pas, ils s’abattent sur les maisons à dévaliser. Les rabatteurs sont les complices qui nourrissent le poupard (Argot des voleurs).

Raboteux ou doubleux de sorgue

Larron de nuit.

Raboteux ou doubleux de sorgue

Voleur de nuit.

Refaire de sorgue (se)

Souper.

Refaire de sorgue (se)

Se remettre d’une nuit d’orgie : — bien dormir, ou bien déjeuner.

Tout dix, au tapis-franc nous étions réunis,
Chez le père Vit-Dur, ogre de mes amis,
Zig qui ne mange pas ses pratiques sur l’orgue ;
Nous étions venus là nous refaire de sorgue.

L. Protat. (Serrefesse.)

Sorgue

Nuit.

Sorgue

Nuit.

Sorgue

Nuit.

Sorgue

La nuit.

Sorgue

La nuit.

Sorgue

Nuit.

Sorgue

La rue.

Sorgue

Soirée, nuit. — Roquefort donne sorne avec la même signification. V. Baïte, Chenu, Billon.

Sorgue

s. f. Nuit, — dans l’argot des voleurs. Les Maurice La Châtre de Poissy prétendent qu’il faut écrire Sorgne.

Sorgue

Nuit, soir. — Sorgabon, bonsoir, bonne nuit ; qui ne vient pas du tout du basque gabon, bonsoir, comme l’a avancé V. Hugo. Sorgabon, c’est bon sorgue retourné.

Sorgue

Nuit. Sorguer, dormir.

Sorgue

La nuit (Argot des voleurs).

Sorgue

La nuit.

Sorgue

Nuit.

Sorgue (la)

La nuit.

Sorgue ou sorgne

La nuit.

Sorguer

Passer la nuit.

Sorguer

Passer la nuit.

Content de sorguer sur la dure, va, de la bride (chaîne) je n’ai pas peur.

Vidocq.

Sorguer

v. n. Passer la nuit.

Sorguer

Dormir. C’est une très vieille expression. D’autres écrivent sorgne ; c’est une erreur (Argot des voleurs).

Sorguer

Dormir.

Sorguer à la paire

Coucher à deux (Argot des voleurs).

Sorgueur

s. m. Voleur de nuit.

Sorgueur

Voleur de nuit (Argot des voleurs).


Argot classique, le livreFacebook