AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Baiser le cul de la vieille

v. a. Ne pas faire un seul point. Argot des joueurs.

Baiser le cul de la vieille

Ne pas marquer un seul point dans une partie de cartes.

Baiser le cul de la vieille

Joueur déveinard qui perd la partie sans marquer un point. Dans le peuple on dit aussi : passer sous la table (Argot du peuple).

Barbe (vieille)

Et vieille barbe démocratique, pour désigner un vétéran de la démocratie. Raspail a été souvent appelé « vieille barbe » par ses adversaires politiques. Ennemie de toute inovation comme de toute transaction, la vieille barbe repousse l’opportunisme et ne connaît que le catéchisme des républicains de 1818. Elle n’a jamais voulu se laisser raser par aucun des gouvernements qui se sont succédé depuis cette époque.

M. Madier-Montjau lutte comme une vieille barbe qu’il est, à coups de théories déclamatoires.

(Figaro du 21 janvier 1879.)

Vieille barbe est synonyme de ganache.

Invitez là tous les fossiles
Remis à neuf et rempaillés
Les vieilles barbes indociles,
Fourbus, casses, crevés, rouilles.

(Le Triboulet, du 29 fév. 1880.)

C’est encore ce vieux père Blanqui, qui sera toujours le modèle des vieilles barbes.

(Le Triboulet, du 6 juin 1880.)

Branche (ma vieille)

Terme d’amitié. L’amitié représente un arbre solide dont les amis forment les branches.

Canne (vieille)

« Quels gens appelez-vous vieilles cannes ? — Les repris de justice. »

(Barron : Paris-Étrange.)

Croûte (vieille), croûton

Homme arriéré.

Refuser ce tableau ! Quels croûtons !

Bertall.

S’embêter comme une croûte de pain derrière une malle : Dessécher d’ennui.

Culotte de peau (vieille)

Officier de l’ancien régime.

Lame (vieille)

Terme d’amitié entre anciens militaires.

Lanterne (vieille)

Femme galante qui a gagné ses invalides.

Mâchoire (vieille)

Personne à idées arriérées. L’expression étaittrès usitée en 1830, au beau temps de l’École romantique.

Schabraque (vieille)

Invalide de la prostitution ; par allusion à la housse des chevaux de cavalerie.

Soupente (vieille)

Vieille femme laide et malpropre.

La buraliste t’a appelée vieille soupente ?

(Tam-Tam, 16 mai 1880.)

Vieille

Vieille eau-de-vie. — Vieux de la vieille :

Vieux soldat de la vieille garde ; le vieux de la vieille comme on dit.

Balzac.

Ma vieille : Mon vieil ami.

Eh bien ! Raoul, ma vieille, comment que ça va.

Jaime.

L’emploi de ce féminin a sans doute paru plus tendre. On dit aussi vieux. V. Ému, Cocarde. — Vieux : Amant d’un âge mûr. V. Monsieur.

Vieille

s. f. Eau-de-vie qui devrait avoir cent sept ans et qui n’a que quelques mois.

Vieille

Mère, — dans l’argot du peuple.

Vieille

Eau-de-vie vieille, vieux cognac.

Vieille (elle est)

La plaisanterie, l’histoire est vieille, connue.

On me dit : madame est au bain. Je dis : elle est trop vieille celle-là !

(Th. Barrière et Lambert Thiboust, Les Jouisses de l’amour.)

Vieille (ma)

s. f. Expression de tendresse banale employée entre hommes, — je me trompe, entre cabotins.

Vieille (ma)

Terme d’amitié. C’est-à-dire vieux de la vieille garde, ancien camarade, — dans le jargon des cabotins. — Un vieux pilier de café m’a assuré que le mot était employé par allusion à la vieille eau-de-vie, que les habitués aiment beaucoup ; d’où quelqu’un pour qui on a de l’affection ou simplement de la sympathie devient « votre vieille ».

Apollon, Épicure et le sultan Belboula se succèdent en s’appelant ma vieille.

(Monselet, Acteurs et actrices.)

Bientôt le café fut plein… il y avait des renommées, même des gloires… hommes et femmes s’appelaient ma vieille, ma petite vieille. C’est courant, et il y a longtemps que cela dure.

(L. Veuillot, Les Odeurs de Paris.)

Vieille culotte de peau

s. f. Général en retraite, — dans l’argot des troupiers.

Vieille culotte de peau

Officier en retraite. Officier émérite qui a conservé dans la vie civile les habitudes militaires.

Vieille garde

Vieille courtisane. (H. Meilhac.) Celle-là se rend et ne meurt pas.

Vieille garde

Femme galante âgée.

Vieille médaille

s. f. Vieille femme usée par le frottement de la vie. Argot des faubouriens.

Vieille peau

Expression méprisante employée dans le peuple, même vis-à-vis d’une personne jeune. On dit d’un vieillard qui se donne des allures juvéniles :
— C’est un jeune homme dans une vieille peau.
Vieille peau signifie aussi : vieille putain (Argot du peuple).


Argot classique, le livreFacebook