AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Centrousse

Maison centrale (Argot des voleurs).

Centrousse

Prison centrale.

Détrousser

Escroquer, voler, dépouiller.
Détrousser les passans sur les grands chemins. Les dévaliser.
Aller chez quelqu’un, robe détroussée. Y aller en grande parure, en pompeuse cérémonie.

Détrousseur

Larron, voleur qui exerce ses brigandages sur les grands chemins.

Fil dans la trousse

Être poilu.

Nez retroussé

Nez à narines larges et ouvertes.
— Il va te pleuvoir dans le nez.
— Elle se pleure dans le nez quand elle a du chagrin (Argot du peuple).

Retrousser (se)

Se retourner. Se tirer de la gêne par tous les moyens possibles.

Une célèbre actrice
À fillette novice
Disait, sans croire l’offenser :
Imite-moi, Charlotte ;
De sagesse oh peut se passer :
Quand on est dans la crotte,
Il faut se retrousser.

Vandael.

Trousse

Postérieur.

Troussé (être)

Mourir subitement, ou en peu de jours, sans avoir eu le temps d’être malade. Argot du peuple.

Trousse-pète

Terme de mépris, qui équivaut à tatillon ; petite fille, qui fait l’entendue ; qui se mêle de tout.

Troussequin

Derrière. — De la partie de la selle que frotte la plus noble partie du cavalier.

Troussequin

s. m. La partie du corps qui sert de cible aux coups de pied, — dans l’argot des faubouriens. On dit aussi Pétrousquin, mais ce dernier mot est moins étymologique que l’autre, qui est proprement le Morceau de bois cintré qui s’élève sur l’arçon de derrière d’une selle.

Troussequin

Derrière ; pour pétrousquin.

Trousser

Pour, expédier, hâter, combler, achever.
Cette affaire sera bientôt troussée. Pour dire, expédiée, achevée.
Il a été lestement troussé. Pour dire qu’un homme a été enlevé par une maladie subite.

Trousser

v. a. Expédier promptement une chose ou une personne, — dans l’argot du peuple.

Trousser (se faire)

Se faire baiser.

Mais aux champs une fillette
Se fait volontiers trousser.

De La Ferlière.

Trousser une femme

La baiser, la femme étant aussi vite baisée que troussée, ou femme troussée étant considérée comme foutue.

Quoi ! tu te laisses trousser tout de suite ?

La Popelinière.

Lite, indignée en sentant qu’il la trousse,
Sans doute alors se livrait aux sanglots.

Béranger.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique