AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Avoir du sable dans les yeux

Avoir envie de dormir. On dit aussi : Le marchand de sable a passé.

Boucherait le trou du cul avec un grain de sable (on lui)

Se dit en parlant de quelqu’un que la peur paralyse, parce que, alors, selon l’expression vulgaire, il serre les fesses.

Calandriner le sable

v. a. Traîner sa misère, — dans l’argot des voyous.

Calandriner, caler le sable

Traîner la misère, — dans le jargon des souteneurs.

Calendriner sur le sable

Être dans une misère noire (Argot des voleurs).

Être sur le sable

v. n. N’avoir pas de maîtresse, — dans l’argot des souteneurs, que cela expose à crever de faim.

Sable

Misère. Être sur le sable, être dans la misère.

Sable

Estomac.

Sable (être sur le)

Être en disponibilité, dans le régiment des souteneurs. Allusion aux poissons qui ne sont pas précisément à leur aise sur le sable.

Sable (être sur le)

Être dans la misère. Se dit aussi du souteneur qui a perdu sa marmite.

Sable a passé (le marchand de)

Locution à l’adresse des enfants qui marquent leur envie de dormir en se frottant les yeux.

Sable blanc

s. m. Sel, — dans l’argot des francs-maçons. Sable jaune. Poivre.

Sabler

v. a. Tuer avec une peau remplie de sable, — dans l’argot des voleurs.

Sabler

Tuer, étourdir au moyen d’une peau d’anguille remplie de sable ; procédé employé, paraît-il, du temps de Vidocq. Aujourd’hui MM. les voleurs aveuglent quelquefois leurs victimes en les sablant au tabac, avant de les dépouiller.

Sabler

Assommer avec une peau d’anguille remplie de sable.

Sabler

Il est des voleurs qui se servent d’un os de mouton, arme dangereuse, pour estourbir le pante. Cela laisse des traces très faciles à constater. Un autre moyen a été imaginé. On remplit de sable fin, ou de grès pulvérisé, un sac en peau, et on assomme le client avec. Quand on le relève, on le déclare mort d’une congestion ou d’une attaque d’apoplexie (Argot des voleurs).

Sur le sable

Être sur le pavé sans rien et ne savoir quoi faire.

Voilà le marchand de sable

Dans le peuple, quand un enfant s’endort à table, on dit :
— Voilà le marchand de sable qui passe (Argot du peuple).


Argot classique, le livreFacebook