AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Battre la muraille

En terme soulographique « battre la muraille » annonce un état d’ivresse plus prononcé que celui qui se traduit par le festonnage. L’ivrogne heurte tantôt la muraille, tantôt il piétine dans le ruisseau. Le trottoir, quelquefois la rue, n’est pas assez large pour lui.

Brailler

Criailler, clabauder ; parler d’une voix aigre et perçante ; pousser de grands cris en pleurant.

Brailler

v. n. Chanter.

Courailler

Baiser en ville, et fréquemment, brunes ou blondes, rousses ou cendrées, bourgeoises et lorettes, servantes et maîtresses.

Vous l’auriez empêché de courailler.

H. De Balzac.

Courailler

Donner dans la galanterie facile.

Vous l’auriez empêché de courailler.

Balzac.

Courir a le même sens.

Monsieur n’est pas heureux quand il court.

H. Monnier.

On dit aussi Courir la gueuse.

Courailler

v. n. Faire le libertin, — dans l’argot des bourgeois.

Débraillé

Décoleté, découvert, vêtu avec une grande négligence.
Cette femme est toute débraillée. Pour dire est mise indécemment ; il règne dans tout son habillement un désordre honteux.

Dédurailler

v. a. Oter les fers d’un forçat ou les liens d’un prisonnier.

Défourailler

Tomber.

Défourailler

Courir.

Défourailler

Sortir de. prison. — Du vieux mot defors : dehors. V. Babillard.

Défourailler

v. n. Courir, — dans l’argot des voyous.

Défourailler

Courir. — Tomber. — Sortir de prison.

Défourailler

Courir. Sortir de prison. Tomber.

Defourrailler

Sortir d’un endroit, d’une prison.

Dérailler

Sortir de son sujet, perdre le fil d’un discours — Dans le vocabulaire de l’amour, c’est… dame, c’est difficile à dire, quoique le sens soit le même.

Dérailler

Divaguer.

Duraille

s. f. Pierre, — dans l’argot des voleurs. Ils disent aussi Dure. Dure à briquemon. Pierre à briquet. Ils disent aussi Dure à riffle. Duraille sur mince. Diamant sur papier.

Duraille

Pierre. Duraille sur mince, diamants sur papier.

Duraille

Pierre (Argot des voleurs).

Duraille sur mince

Diamant sur carte (Argot des voleurs). N.

Durailles d’orphelins

Pierreries.

Égrailler

Prendre ou voler de la volaille. Égrailler l’ormie, prendre la poule.

Égrailler l’ornie

Pendre la poule.

Égrailler ou érailler l’ornie

Prendre la poule.

Égrailler ou érailler l’ornie

Prendre la poule.

Enfourailler

Arrêter. — Mot à mot : fourrer dedans.

Va-t’en dire à ma largue que je suis enfouraillé.

Vidocq.

Enfourailler

Arrêter, — dans le jargon des voleurs.

Enganter, engrailler

Prendre, voler.

Engrailler

Attraper.

Engrailler

v. a. Prendre, — dans l’argot des voleurs. Engrailler l’ornie. Dévaliser un poulailler.

Engrailler

Arrêter.

Engrailler, égrailler, érailler

Attraper, prendre (Bailly).

Érailler

Tuer.

Érailler

Tuer.

Ferraille

Monnaie de cuivre. — Faire crosser sa ferraille, faire sonner un régiment de gros sous. — Le peuple désigne encore sous ce nom quelques petites pièces d’argent perdues au milieu d’un tas de sous.

Ferrailler

Chamailler, disputer sur les moindres choses, avoir continuellement la brette à la main, faire le métier de spadassin.

Ferrailleur

Homme querelleur, qui cherche toutes les occasions de se battre.

Maraille

s. f. Le peuple, le monde, — dans l’argot des voleurs.

Maraille

Le monde, — dans le jargon des voleurs.

Maraille

Le peuple, le monde.

Mitraille

Terme de mépris ; nom que l’on donne généralement à des choses de peu de valeur, et dont on ne fait aucun cas ; basse monnoie.

Mitraille

Monnaie de cuivre. — On disait autrefois mitaille. V. Roquefort.

Mitraille

s. f. Monnaie, gros sous, — dans l’argot des faubouriens, qui disent cela depuis longtemps.

Mitraille

Une certaine quantité de sous s’appelle de la mitraille.

Mitrailleuse (étouffer une)

Boire un verre de vin.

Orphelin de muraille

s. m. Résultat solide de la digestion, — dans l’argot des faubouriens.

Orphelin de muraille

Carte de visite… de digestion déposée le long d’un mur.

Orphelin de muraille

Les étrons qui s’alignent le long des murs isolés. Pourquoi orphelins ? Ils sont parfois en nombreuse société et beaucoup ne peuvent être pris pour des vagabonds étant munis de papiers (Argot du peuple).

Prêtraille

Terme injurieux dont on se sert pour dénigrer l’ordre ecclésiastique.

Raille

Mouchard.

Raille

Mouchard.

Raille

Mouchard.

Raille

Mouchard.

Raille

Agent de police, redouté des filles qui font le trottoir.

Cela nous avertit qu’il flâne en ce quartier
Un raille dont il faut d’abord se méfier.

L. Protat.

Raille

Police, agent de police. — Du mot égrailler : racler. Le raille vous engraille, comme la raclette vous racle. — V. Cigogne.

La raille maron te servira pour un deuxième gerbement.

Vidocq.

Raille

s. f. Les agents de police en général, — dans l’argot des voleurs.

Raille

s. m. Mouchard.

Raille

Police, agent de police. — Espion ; de rascal, rascalion, coquin, en anglais.

Raille

Agent de police.

Raille

Cette expression est ancienne, elle se trouve dans les Mystères de Paris (Argot des voleurs). V. Arnaque.

Railleur

Les railleurs sont souvent raillés. C’est-à-dire, que l’on se venge quelquefois amèrement des gens qui aiment à persiffler les autres.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique