AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Avoir mal au bréchet

v. n. Souffrir de l’estomac. Argot du peuple.

Boucher un trou, une brèche, une fente

Introduire le membre viril dans le vagin d’une femme, sous prétexte d’en mastiquer les fissures.

Plus loin, j’ trouvons madam’ vot’ mère
Sous not’ aumônier Goupillon ;
J’ dis : Vous bouchez un’brèch’, not’ père,
Par où pass’rait un bataillon.

Béranger.

Brèche

La nature de la femme, par laquelle l’homme entre dans le paradis.

Et passant la main à là brèche.

(Moyen de parvenir.)

Madame, n’entendez plus rien,
Laissez donner à votre brèche.

Théophile.

Bréchet

Estomac. C’est l’ancien brichet.

Ce mot qui sert à désigner le creux qui est au haut de l’estomac dérive de l’allemand brechen, rompre, couper.

(Ménage.)

En glieu de pourpoint, de petites brassières, qui ne leu venont pas jusqu’au brichet.

(Molière, Le festin de Pierre, acte II, scène i.)

Bréchet mouche, mauvais estomac. — Avoir le bréchet dans les gadins, avoir l’estomac dans les talons.

Réche

Sou.

Rèche

Sou
— Pas un rèche dans mes profondes ; je ne suis pas réchard.
Rèche veut aussi dire : femme qui a un caractère cassant.
— Elle est tellement mauvaise que l’on ne peut pas la toucher avec des pincettes (Argot du peuple).

Rèche

Bout de cigarette fumé. Rèche veut aussi dire sou.

Je suis sans le sou, je n’ai pas un rèche.

Rèche

Sou.

Rêche

s. m. Sou, — dans l’argot des faubouriens, qui trouvent le billon rude.

Rêche, Rotin

Pièce d’un sou, monnaie de cuivre. Les variantes sont : Pélo, pépette.


Argot classique, le livreFacebook