AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Avant-postes

Seins.

Il y en eut un qui, tenté par ses maîtres avant-postes de chair-vive, voulut prendre des libertés avec elle.

(J. Barbey d’Aurévilly, Les Diaboliques, 1874.)

Avant-postes, avant-scènes

Seins développés.

Beautés postérieures

Les fesses.

Le grand camarade, tourmenté de ses désirs, se mettait préalablement au fait des beautés postérieures de la soubrette… et cherchait à s’établir en levrette, mais de petits coups de cul le dénichaient comme sans dessein.

(Mon noviciat.)

Changer de composteur

Passer à un autre exercice, manger après avoir causé, rire après avoir pleuré, etc. Argot des typographes et des ouvriers.

Courir une poste, des postes

Tirer un coup, des coups, autant qu’on le peut quand on est bon cavalier et qu’on ne se laisse pas désarçonner par le premier coup de cul de sa jument.

Limonadier de postérieurs

Apothicaire. (Le Nouveau Vadé, 1824.)

Poste

L’acte vénérien.

Il lui dit que s’il était couché avec elle, il entreprendrait de faire six postes la nuit.

Brantôme.

Quoi qu’il en soit avant que d’être au bout,
Gaillardement six postes se sont faites.

La Fontaine.

Poste (chasser au)

Faire appel à la débauche, du haut d’une fenêtre.

Poste aux choux

Canot destiné, en rade, au service des provisions, — dans le jargon des marins.

Poste-aux-choux

s. f. Le canot aux provisions, — dans l’argot des marins.

Postère

Le postérieur, le cul.

L’abbesse lui dit chastement,
En couvrant son postère :
Par un trou fait dans mon drap blanc,
Mettez-moi ce clystère.

Collé.

Postérieur

Derrière. — On dit aussi, par pure délicatesse, le bas du dos, ou le bas de l’épine dorsale, ou les parties charnues, ou le bienséant, etc.

Postérieur

s. m. Le derrière, — dans l’argot des bourgeois.

Timbre-poste

s. m. Cartouche, — dans l’argot des chasseurs. Est-ce parce que chaque cartouche revient à vingt centimes environ, ou parce qu’elle sert à marquer le gibier ?


Argot classique, le livreFacebook