AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Aller au numéro cent

Se rendre aux lieux d’aisance. — Calembour. C’est le numéro qui sent le plus.

Bon numéro

« Deux papas très-bien, ce sont deux papas d’un bon numéro. Comprenez-vous ? — Pas trop. — Deux pères parfaitement ridicules en leur genre. » — Th. Gautier.

Connaître le numéro

v. a. Avoir de l’habileté, de l’expérience, — dans l’argot du peuple, qui ne se doute pas que l’expression a appartenu à l’argot des chevaliers d’industrie. « Les escrocs disent d’une personne qu’ils n’ont pu duper : Celui-là sait le numéro, il n’y a rien à faire. » (Les Numéros parisiens, 1788.) Connaître le numéro de quelqu’un. Savoir ce qu’il cache ; connaître ses habitudes, son caractère, etc.

Connaître le numéro de quelqu’un

Être fixé sur sa valeur morale.

Je sais d’où tu viens, je sais par où tu as passé, je connais tous tes numéros.

Ces Dames, 1860.

Gros numéro

Bordel.

Gros numéro

s. m. Prostibulum.

Gros numéro

Maison de tolérance.

Maison à gros numéro

C’est le Lupanar des anciens et le Bordel des modernes. Sur le premier étaient peintes les armes parlantes du dieu de Lampsaque — une pine gigantesque et ses deux agréments. Sur le second est peint un énorme numéro qui engage les passants libertins à y entrer.

C’est l’infecte maison ou l’effroi se promène,
L’auberge dont l’enseigne est un gros numéro.

A. Glatigny.

Numéro

Fille publique, — dans le jargon des agents de police.

Numéro

Individu.

Numéro (connaître le numéro de quelqu’un)

L’apprécier à sa juste valeur.

Numéro (être d’un bon)

Être grotesque, ou ennuyeux, — dans l’argot des artistes.

Numéro 100

Lieux d’aisances. Il y a là un de ces jeux de mots qui sont une des plus fines manifestations du vieil esprit gaulois.

Numéro cent

s. m. Watercloset, — dans l’argot des bourgeois, qui ont la plaisanterie odorante.

Numéro de quelqu’un (connaître le)

Connaître la moralité de quelqu’un, savoir à quoi s’en tenir sur le compte de quelqu’un.

Numéro sept

Crochet de chiffonnier. — Allusion de forme.

Numéro un

adj. Très bien, très beau, très grand, — dans l’argot du peuple.

Numéro un

Vêtement, objet de toilette réservé pour les grandes occasions, le meilleur vêtement d’une garde-robe. — Entreteneur, — dans le langage de ces demoiselles.

Ça l’amant d’Amanda — Oui ! Ah ! mais, tu sais, chéri, c’est pas son numéro vin.

(Grévin, Croquis parisiens.)

Numéro un, premier numéro

Premier par ordre de mérite.

C’est de la folie à l’état de numéro un.

Janin.

Une lanterne premier numéro et d’un tel reflet qu’on dirait un phare.

Deslys.

Numérote tes os !

C’est la phrase par laquelle les faubouriens commencent une rixe. Ils ajoutent : Je vais te démolir !

Numérotée (être)

Être inscrite, avoir son nom et son numéro sur les registres de la préfecture, — Être fille publique.

Du beau quartier, plus d’un’ bell’ dame
Qui pour un cach’mire ouvr’ ses draps,
Épous’ d’ultras, nièc’ de prélats,
Tout ça travaille et n’ se numèrot’ pas.

E. Debraux.

Numéroter ses os

Se dit pour appuyer énergiquement la menace d’une volée de coups. — Numérote tes os, que je te démolisse !

Premier numéro

adj. Excellent, parfait, numéro un.


Argot classique, le livreFacebook