AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Balouf

Excessif. C’est, sans doute, une altération de balourd. — Une raclée balouf, — dans le jargon des voleurs.

Balouf

Hardi, fort.

Louf

Abréviation de loufoque (Argot du peuple).

Louf

Fou.

Louf, Loufoque

Fou.

Louffe

Celui qui lâche une louffe est un mal élevé, car il n’est pas convenable de louffer en société ; il est vrai qu’une louffe ne s’entend pas, mais se sent.

Louffe, Lousse

Pet taciturne.

Louffiat

Mal appris, grossier personnage.

Louffiat

Mal appris. Grossier.

Louffoc

Fou.

Loufia

Garçon de restaurant ou de café.

Loufiarder

Vesser sourdement (Argot du peuple). N.

Loufiat

s. m. Voyou, homme crapuleux, — dans l’argot des faubouriens.

Loufiat

Garçon de café.

Louflon

Fils de franc-maçon.

Loufoque

Fou, — dans l’argot des voleurs ; en remplaçant, comme dans le jargon des bouchers, la première lettre par un L, et rejetant l’F à la fin avec addition de la désinence oque.

Non, c’est pas le père Duchêne qui est loufoque, c’est vous autres qui êtes des ahuris.

(Le père Duchêne, 1879.)

Loufoque

Fou.

Loufoque

Fou (Argot des bouchers).

Louftingue

Fou.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique