AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Fric

Argent monnayé.

Fric ou fricot

Argent.

Fric-frac

Effraction. — Onomatopée. V. Caroubleur.

Fric-frac

s. m. Effraction de meuble ou de porte, — dans l’argot des voleurs. Faire fric-frac. Voler avec effraction.

Fric-Frac

Effraction.

Fric-frac

Effraction.

Fric-frac

Effraction.

Fric-frac

Effraction.

Fric-frac (vol au)

Ainsi nommé à cause du bruit que produit l’outil en fracturant les portes (Argot des voleurs).

Fricadier

Un sou. C’était l’expression favorite de Pradier, le célèbre bâtonniste qui travaillait devant l’Institut (sur la place) (Argot du peuple).

Fricarelle (la)

Le Lesbicus amor, qui tend de plus en plus à faire des ravages parmi les Parisiennes.

Je te verrai…
Poursuivant les Saphos à l’œil cave, au teint noir,
Ivre de fricarelle, et ne pouvant avoir
L’attouchement d’une tribade.

Emm. Des Essarts.

Fricassé

Ruiné, perdu.

Fricassé

Arrêtés.

Ne passons pas de ce côté, je crains d’être reconnu et de me faire fricasser.

Fricassé (être)

Être ruiné, perdu, déshonoré, à l’agonie. Argot des faubouriens. Ils disent aussi Être cuit.

Fricasse (on t’en) !

Ce n’est pas pour toi ! Terme de refus ironique.

Fricassée

s. f. Coups donnés ou reçus.

Fricassée

Volée de coups.

Fricassée de museau

S’embrasser mutuellement. Cela indique bien le frottement de deux visages. Mot à mot : s’embrasser avec effusion (Argot du peuple).

Fricassée de museaux

S’embrasser.

Fricassée, Fricassée de museaux

Embrassade, — dans le jargon des paysans de la banlieue de Paris.

Fricasser

Dépenser, ruiner.

J’ai fricassé ma masse les yeux fermés.

E. Sue.

La ruyne généralle dont le royaume est menacé si Paris estoit fricassé.

Second Courrier françois, Paris, 1649.

Fricasser

v. a. Dépenser. Fricasser ses meubles. Les vendre.

Fricasser

Dépenser. — Fricasser tout son argent.

Fricasseur

s. m. Dépensier, ivrogne, libertin.

Fricasseur

Celui qui mange sa fortune, son patrimoine. Celui qui fricasse sa fortune dans la casserole des plaisirs parisiens.

Fricfrac

Casser une porte.

Frichbi

Froid.

Frichlu

Froid.

Frichti

Régal. — Corruption du mot allemand frühstück, déjeuner.

Voilà ce que je te conseille ; c’est de payer un petit frichti.

Champfleury.

Frichti

s. m. Ragoût aux pommes de terre, — dans l’argot des ouvriers, qui prononcent à leur manière le frühstück allemand.

Frichti

Repas de famille. — Ragoût de ménage. Les gens qui n’ont pas d’argot emploient à tort frichti dans le sens de grand dîner.

Fricmart

Met quelconque.

Fricot

s. m. Ragoût ; mets quelconque, — dans l’argot du peuple, qui dit cela depuis plus d’un siècle. Le mot se trouve dans Restif de La Bretonne.

Fricot

Argent monnayé.

Fricoter

v. a. et n. Dépenser de l’argent, le boire ou le manger ; faire la noce ; se régaler.

Fricoter

v. n. Se mêler d’affaires véreuses ; pêcher en eau trouble.

Fricoter

v. a. Prendre des sortes dans la casse de ses compagnons ; synonyme de piller.

Fricoter

S’amuser ; tripoter à la Bourse, dans le commerce. — Dans le jargon des typographes, c’est le synonyme de chiquer des sortes. — Fricoter de l’argent, dépenser de l’argent.

Fricoter

« Les secrétaires, les commis d’état-major qu’on appelle fricoteurs au régiment, sont assis dans une salle au rezde-chaussée, autour d’une immense table. »

(Constitutionnel, août 1882.)

Fricoter

Tripoter. Celui qui a la conscience élastique, qui fait argent de tout, fricote ; c’est un fricoteur.

Fricoteur

Parasite, maraudeur.

Ces mauvais troupiers pillaient tout sur leur passage. On les appelait des fricoteurs.

M. Saint-Hilaire.

Quant a vos écuyers, chambellans et autres fricoteurs de même espèce.

Van der Burch.

Fricoteur

s. m. Homme qui aime les bons repas. Signifie aussi Agent d’affaires véreuses.
Le bataillon des fricoteurs. « S’est dit, pendant la retraite de Moscou, d’une agrégation de soldats de toutes armes qui, s’écartant de l’armée, se cantonnaient pour vivre de pillage et fricotaient au lieu de se battre. » (Littré.)

Fricoteur

s. m. Celui qui fricote, c’est-à-dire qui pille la casse de ses compagnons. Les fricoteurs sont heureusement assez rares.

Fricoteur

Typographe qui prend des lettres dans la casse des autres.

Fricoteur

Soldat qui aime à faire bombance aux dépens des autres, à manger et à boire avec l’argent des camarades, — dans le jargon des troupiers.

Fricoteur

Celui qui cherche à bien vivre, à ne rien faire, à éviter les corvées.

Fricoteur

Agent d’affaires, synonyme de tripoteur. Au régiment, les troupiers qui coupent aux exercices, aux corvées, en un mot au service, sont des fricoteurs (Argot du peuple).

Fricoteur

L’employé qui fait le moins possible de travail et qui évite les corvées est un fricoteur.

Fricotter

Faire, travailler.

Rognure de souffrice

Terme employé dans le peuple, pour qualifier une vieille fille publique. L’usine Souffrice a le monopole de faire des graisses avec les rognures pourries des animaux noyés qui viennent s’échouer sur les bords de la Seine (Argot du peuple). N.


Argot classique, le livreFacebook