AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Appliquer un homme sur l’estomac (s’)

Se laisser enfiler comme une perle par lui, la perle sur le dos, et l’homme sur la perle.

Et fût-il coiffeur ou laquais, d’aussi huppées que vous se l’appliqueront sur l’estomac sans lui demander ses preuves.

A. de Nerciat.

Avoir l’estomac dans les mollets

Avoir très grand faim. Argot du peuple. On dit aussi Avoir l’estomac dans les talons.

Avoir un pot de chambre cassé dans l’estomac

V. Trouilloter de la hurlette.

Avoir une table d’hôte dans l’estomac

Manger goulûment et insatiablement.

Balai de l’estomac

Épinard.

Balai de l’estomac (le)

Les épinards, — dans l’argot du peuple, qui connaît aussi bien que les médecins la vertu détersive de la Spinacia oleracea.

Estom

Estomac. — Abréviation.

Je lui appuie le genou sur l’estom.

Monselet.

Estomac

s. m. La gorge de la femme, — dans l’argot du peuple, qui parle comme écrivait Marot :

Quant je voy Barbe en habit bien luisant,
Qui l’estomac blanc et poli desœuvre.

Estomac

Courage, intrépidité, — dans l’argot des joueurs.

Avoir de l’estomac au jeu, c’est poursuivre la veine sans se déconcerter, sans broncher, dans la bonne ou la mauvaise fortune.

(Les Joueuses, 1868.)

Peu de joueurs étaient aussi crânes, avaient un pareil estomac !

(Vast-Ricouard, le Tripot, 1880.)

Beau joueur, Grandjean, et quel estomac !

(Figaro du 5 mars 1880.)

On dit d’un joueur très intrépide qu’il a un estomac d’enfer.

Estomac

Courage, audace au jeu.

Estomac (avoir beaucoup d’)

Argot des cercles. Jouer gros jeu. — Avoir une grosse fortune ; présenter des garanties sérieuses au point de vue commercial. C’est une variante de : Avoir les reins solides.

Blancheron, un coulissier et un des plus fiers estomacs de la Bourse.

(De Goncourt : La Faustin.)

Estomac (avoir de l’)

C’est-à-dire de la poitrine, avec de gros tétons. — On dit, en plaisantant, d’une femme qui a de gros tétons, qu’elle est poitrinaire.

Le parrain, vieux païen,
Lorgnant la double loupe,
De Suzon qui boit bien,
Remplit souvent la coupe ;
Et le vaurien, touche en servant la soupe,
D’un doigt fripon, l’estomac de Suzon.

Ch. Colmance.

Estomaqué

adj. Étonné, stupéfait, — dans l’argot du peuple. On dit aussi Stomaqué.

Estomaqué

Ému au point de ne pouvoir parler. Mot à mot : étouffé par la contraction de l’estomac.

Estome

s. m. Apocope d’Estomac, — dans l’argot des faubouriens.

Fond d’estomac

s. m. Potage épais, — dans l’argot du peuple.

Gaz dans l’estomac (avoir une fuite de)

Sentir mauvais de la bouche.

L’estome

L’estomac.

Pièce d’estomac

s. f. Amant. — dans l’argot des filles. L’expression a plus d’un siècle.


Argot classique, le livreFacebook