AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Dindon

Il est le dindon de la farce. Pour dire il est seul dupe dans cette affaire ; c’est lui qui en supporte tous les frais ; qui sert de risée et de bardot à la compagnie.
On dit aussi par raillerie d’un idiot qui garde le silence par stupidité, qu’Il est comme le dindon, qu’il ne dit rien et n’en pense pas plus.
Bête comme un dindon.
Pour, rien de plus sot, de plus inepte.
Un grand dindon. Un grand imbécile homme simple, gauche, niais et borné.
On appelle vulgairement ce volatile un danseur ; un jésuite. Voyez Jésuite.

Dindon

Niais, dupe. — V. Gogo.

J’ne veux pas être le dindon de vos attrapes.

Vadé, 1788.

Mari dindon : Mari trompé.

Il est le dindon de la farce ; il est seul dupe dans cette affaire.

d’Hautel, 1808.

Dindon

s. m. Imbécile, dupe. Être le dindon de la farce. Être la victime choisie, payer pour les autres.

Dindonner

Duper.

Je n’ai jamais été chiche avec les femmes, mais je n’aime pas à être dindonné.

E. Sue.

Dindonner

v. a. Tromper, duper.

Dindonner

Duper.

Je lui ai démontré qu’il était dindonné, ce que nous appelons refait au môme.

(Balzac.)

Dindonner

Duper.

Dindonnière

Fille qui garde les dindons. On donne aussi ce nom par mépris à une demoiselle de campagne qui veut s’élever au-dessus de sa condition.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique