AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Café des deux colonnes

Prendre son café aux deux colonnes, c’est-à-dire gamahucher une femme. Le con sert le café au lait ; les deux jambes sont là, pour la forme, et ne servent que d’enseigne : aux Deux Colonnes.

Colonne

Le membre viril, que nous sommes bien plus fiers de regarder ou de montrer à une femme que d’être Français.

Colonne (avoir chié la)

Être très malin, très adroit dans son métier, — jargon des ouvriers du fer. — C’est pas toi qu’a chié la colonne, gros malin. — Non, c’est ta sœur !

Colonne (faire sa)

Faire le fier, se redresser avec orgueil. Mot à mot : faire sa colonne Vendôme.

T’as pas bientôt fini de faire ta colonne Vendôme !

(P.Mahalin, Les Monstres de Paris.)

Colonne (se polir la)

Se livrer au culte d’Onan.

Déboulonner sa colonne

Mourir. Cette expression n’est employée que depuis 1871, lorsque les communards jetèrent la colonne Vendôme par terre parce qu’elle gênait Courbet (Argot du peuple).

Descendre son crayon sur la colonne

Administrer une volée de coups de canne, — dans le jargon des voyous.

Hotel des quatre colonnes (l’)

Salle commune du Dépôt de la préfecture de police où sont enfermés les prévenus, voleurs, souteneurs et vagabonds. La raison de ce nom est que quatre colonnes supportent les voûtes de cette salle (Argot des voleurs). N.

Vendôme (avoir astiqué la colonne à la gourmette)

Fumisterie de loustic s’adressant à un bleu.


Argot classique, le livreFacebook