AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Il est inutile de chercher les origines de l’argot, car tous les auteurs qui ont essayé de les découvrir sont en parfait désaccord. D’ailleurs, où commence l’argot, où finit-il ? Chaque jour ce langage se forme, se déforme et se transforme. Ce qu’il faut reconnaître et simplement constater, c’est qu’il est des plus anciens. Il existe depuis la création des associations de filous, de voleurs et de mendiants ; ils avaient en effet besoin d’un langage conventionnel pour se comprendre entre eux, sans que le vulgaire non initié pût saisir le véritable sens de leurs conversations.

Charles Virmaître, Dictionnaire d’argot fin-de-siècle, 1894


Vous trouverez ici une compilation de dix-neuf dictionnaires d’argot publiés de 1808 à 1907 donnant avec plus de 38 000 entrées un aperçu de l’évolution de l’argot classique au fil du XIXe siècle. Compilation et mise en forme par Charles Boutler.



©zigazou76

Sources

1808 - Charles-Louis d’Hautel, Dictionnaire du bas-langage ou des Manières de parler usitées parmi le peuple, Paris. En cours d’ajout.
1827 - Dictionnaire d’argot ou Guide des gens du monde, Paris. 386 entrées.
1829 - Raban et Marco Saint-Hilaire, « Glossaire d’argot » dans Mémoires d’un forçat ou Vidocq dévoilé, Paris. 419 entrées.
1829 - Bras-de-Fer, Nouveau dictionnaire d’argot, Paris. 467 entrées.
1840 - forçat Clémens, Dictionnaire d’argot, dans « Histoire des bagnes », Pierre Zaccone (1877), Paris. 448 entrées.
1844 - M.D., Dictionnaire complet de l'argot employé dans les « Mystères de Paris », Paris. 391 entrées.
1846 - un détenu, Dictionnaire renfermant les mots les plus usités dans le langage des prisons, Paris. 318 entrées.
1849 - Arthur Halbert d'Angers, Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l’argot, Paris. 1227 entrées.
1864 - Alfred Delvau, Dictionnaire érotique moderne, Bruxelles. 1693 entrées.
1865 - Lorédan Larchey, Les Excentricités du langage, Paris. 2630 entrées.
1867 - Alfred Delvau, Dictionnaire de la langue verte, (supplément par Gustave Fustier de 1883), Paris. 8240 + 1041 entrées.
1881 - Lucien Rigaud, Dictionnaire de l’argot moderne. 7218 entrées.
1883 - Eugène Boutmy, Dictionnaire de l’argot des typographes, Paris. 316 entrées.
1888 - Léon Merlin, La langue verte du troupier, dictionnaire d’argot militaire, Paris. 508 entrées.
1894 - Jean La Rue, La langue verte, Paris. 2562 entrées.
1894 - Charles Virmaître, Dictionnaire d’argot fin-de-siècle, Paris. 3183 entrées.
1901 - Gustave Rossignol, Dictionnaire argot-français, Paris. 1874 entrées.
1907 - Napoléon Hayard, Dictionnaire Argot-Français, Paris. 1300 entrées.
1907 - Hector France, Dictionnaire de la langue verte : archaïsmes, néologismes, locutions étrangères, patois, Paris. En cours d’ajout.

Remerciements. © Boutler 1997-2021.


L’argot, c’est la langue des ténébreux.

(Victor HUGO, Les misérables)


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique